Comment remédier à la constipation des bébés et aux coliques du nourrisson ?

mes publications sur d'autres blogs

Si vous êtes parent et que votre enfant a, ou a eu, très mal au ventre, digérait mal et se tortillait tout le temps en pleurant, je n’ai pas besoin de vous expliquer ce que sont les coliques du nourrisson. Mais j’écris ce petit article pour vous expliquer comment remédier à ça, car, oui c’est possible ! Et comme à chaque fois avec moi, c’est simple !

Cependant, simple ne signifie pas facile. Il faudra peut-être pour certains revoir beaucoup de choses, mais ce sera efficace! J’espère vous aider en partageant ça avec vous.

Que sont les coliques du nourrisson ?

Un nourrisson peut parfois avoir très mal au ventre, se tortiller, beaucoup pleurer, avoir des gaz, et ce, la plupart du temps, avant 4 mois. Parfois, il a des reflux gastro-œsophagiens (RGO) aussi, c’est-à-dire qu’il renvoie du lait semi-digéré, ce qui acidifie l’œsophage et qui est extrêmement douloureux. Tout cela est du à l’immaturité de l’appareil digestif et du sphincter œsophagien inférieur mais pas seulement. Un lait inadapté est aussi en cause, la plupart du temps.

Je ne vous dirai pas qu’il faut allaiter. Allaitez si vous le voulez, mais si vous n’allaitez pas, faites comme vous le pouvez. Peut-être qu’il sera conseillé de donner un lait sans lactose, et ce sera certainement un lait que je n’aurai pas donné à ma fille car plein de produits chimiques. Je pense qu’il est préférable de donner un lait végétal, et bio c’est encore mieux. Il existe d’excellents laits de riz infantiles.

Ma fille a eu quelques mots de ventres mais surtout elle a été très constipée jusqu’à ses 3 mois environ, ce qui lui a valu beaucoup de larmes au moment des selles, et c’est déchirant. Je savais que je devais (encore) changer de lait, et je pensais déjà m’orienter seule vers un lait de riz, mais je voulais quand même en parler à mon médecin homéopathe en laquelle j’ai une entière confiance. Elle a mentionné le lait de riz sans que j’en parle. Ma fille n’a bu que ça à partir de ce moment. Elle a le teint carotte, une pêche d’enfer et niveau transit, ça change tout, alors pourquoi se priver ?

La constipation chez les bébés en couches

Tout d’abord, j’aimerai partager avec vous une idée qui s’est insérée dans mon esprit. Elle ne veut plus en sortir tout simplement parce-que j’ai vérifié sa véracité moi-même. La voici : lorsqu’on arrête de mettre des couches à son enfant, il n’est plus constipé. Il n’a donc plus mal au ventre. Son transit redevient normal. Il fait caca au moins une fois tous les jours, comme tout le monde.

Lorsqu’un bébé ne porte pas de couches, son transit n’est pas gêné par la couche qui enserre la sangle abdominale, qui est inexistante chez les tout petits. Cette sangle permet le maintien de tous les organes qui se trouvent derrière, et par la motricité et donc la contraction de ses muscles, elle permet à la digestion de se faire de manière optimale. La couche gêne également l’enfant dans sa motricité, motricité qui favorise le transit. Enfin, la couche bloque les sensations normalement ressenties sans couches comme l’envie de faire caca. Les enfants qui portent des couches ont moins souvent envie, ou ne vident pas entièrement leur côlon au moment de faire. Ce qui empêche l’envie d’éliminer de se faire ressentir, qui aggrave la constipation et les douleurs qui peuvent aller avec.

Pratiquer l’hygiène naturelle, même à temps partiel est un formidable atout pour régler les problèmes de constipation ou de coliques. Tenir un bébé l’aide à éliminer car on adopte une position physiologique. Tenez votre bébé allongé sur l’avant-bras pour les nourrissons et accroupi pour les plus grands. Les peuples vivant dans la nature vont à la selle accroupis et n’ont jamais de problèmes de constipation. Ils ne connaissent pas les coliques du nourrisson, non plus.

Le portage dos en écharpe

Le portage

C’est l’ami des familles de bébés sans couches. En portant, pas besoin de mettre de couches car le bébé ne se souillera pas ou très rarement. Le porteur sera si proche qu’il aura conscience des signaux de manière bien plus forte. Il pourra proposer d’éliminer au bébé, si le besoin se fait sentir. Les accidents sont rares dans ce cas-là. Et si vous avez peur d’un accident, vous pouvez tricher en mettant un petit linge sous les fesses du bébé pendant le temps de portage.

Enfin, le portage rassure le bébé qui a mal à cause de coliques du nourrisson. Il crée un doux massage du ventre par frottement avec la peau ou avec le corps du porteur, ce qui favorise le transit.

Natacha

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

​Merci d'avoir lu
cet article !

En complément, vous êtes libre de recevoir gratuitement le guide "Surmonter les 4 peurs de base​ des familles pratiquant l'hygiène naturelle" qui vous aidera à gérer :

  • les sorties avec votre enfant​​​
  • ​les nuits​ sans couches​​​
  • ​le regard des autres
  • votre frustration​ envers les ratés et les régressions​​​

2 commentaires sur “2”

  1. Bonjour Natacha

    Oh oui, le portage, qu’il soit avec un linge ou bien juste dans les bras est tellement bénéfique pour un enfant qui a des coliques.

    Choub’ adorait ça !

    Le lait maternel apporte aussi des coliques : en fait ça n’a rien à voir avec le lait …

    Au plaisir
    Evan

    1. Bonjour Evan!
      Merci pour ton commentaire, très intéressant ce que tu dis sur le lait maternel!
      En fait tu es la première personne à me dire ça, comme quoi on en apprend tous les jours 😉
      Je suis désolée pour toi si tu as connu les coliques du nourrisson malgré l’allaitement…
      Natacha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *