Pratiquer l’hygiène naturelle quand on a plusieurs enfants en bas âge – Semaine 6 de mon défi

pratiquer l'hygiène naturelle quand on a plusieurs enfants en bas âge

C’est certain, pratiquer l’hygiène naturelle quand on a plusieurs enfants en bas âge peut demander quelques adaptations…

Les grandes fratries

Je parle souvent à des mamans ayant plusieurs enfants d’âge rapprochés et qui pratiquent l’hygiène naturelle infantile (HNI) avec le petit dernier. Certaines sont enceintes de leur 3e, 4e voire 5e enfant et voudraient tenter l’HNI ou recommencer l’HNI mais se disent qu’elles n’y arriveront pas…

Elles pensent qu’elles vont manquer de temps pour repérer les signaux.

Certaines pratiquent l’instruction en famille…

Chez moi

Avec mon fils, je me prends beaucoup moins la tête qu’avec ma fille. Évidemment, je bénéficie déjà de mon expérience passée avec elle.

J’ai tout-de-suite compris que, si je suggère à mon fils d’éliminer et qu’il ne le fait pas au bout de 10 secondes, ce n’est pas la peine d’insister. C’est ce que j’avais tendance à faire avec ma fille.

Au début de mon expérience avec elle, j’attendais bien 10 secondes (voire moins), et si elle ne faisait pas pipi ou caca, j’abandonnais. Puis, un jour, je ne sais plus pour quelle raison, j’ai attendu plus longtemps et elle a fait pipi. Peut-être que j’étais sûre qu’elle voulait éliminer à ce moment-là… Voilà pourquoi j’ai décidé d’attendre 30 à 45 secondes environ avant de la rhabiller si rien ne venait. Je pense avoir parfois manqué de discernement et avoir trop insisté, par peur de rater un pipi lorsque sa couche était sèche depuis un moment, par exemple.

Cela arrive avec mon fils qu’il ne fasse pas pipi alors que je sais qu’il a besoin, mais je laisse tomber et le rhabille s’il ne fait pas dans l’évier ou le lavabo. Je repropose 8/10 minutes après, pas avant, car j’avais tendance à le faire trop vite avec ma fille. Parfois, mon fils fait pipi dans sa couche avant ça, mais ce n’est pas grave. Je préfère ne vraiment pas l’importuner sauf s’il émet un signal très clair de besoin d’uriner entre temps.

pratiquer l'hygiène naturelle quand on a plusieurs enfants en bas âge
sathyatripodi

Mes alliées dans cette aventure

Le portage

Plus que jamais notre amie quand on veut pratiquer l’hygiène naturelle quand on a plusieurs enfants en bas âge : l’écharpe de portage (ou le porte-bébé physiologique)!

Comprendre les signaux qu’émet son enfant lorsqu’on porte me paraît plus simple que n’importe quelle autre chose en hygiène naturelle. Si votre enfant dort dans l’écharpe, bien souvent vous n’aurez qu’à lui proposer le pot à son réveil. Il est très fréquent qu’un bébé ait besoin de faire pipi à son réveil…

L’intuition

Comme je le disais plus haut, je me prends beaucoup moins la tête dans ma pratique de l’HNI avec mon fils qu’avec ma fille. J’utilise énormément mon intuition pour savoir quand il veut éliminer. Ses rythmes et les signaux qu’il émet viennent souvent confirmer ce que je ressens. Mais je les utilise comme bonus, je ne me base pas sur eux. D’ailleurs, j’en ai compris certains parce que mon intuition s’était faite sentir et qu’ils venaient corroborer cela.

Ma fille

Les peuples vivant de manière traditionnelle ont des fratries de 5, 6, voire plus d’enfants… Chacun participe à la vie de la famille. Le village entier élève les enfants, les mères ne sont jamais seules pour ça. Chacun a son rôle.

Chaque personne vivant au sein du village s’occupera des besoins d’élimination du bébé a sa manière, comprendra ses signaux et ses rythmes différemment d’une autre. De plus, c’est un savoir qui est transmis de parent à enfant, il n’est pas perdu, comme ici en Occident…

L’instinct inné

Ma fille m’aide énormément dans la pratique de l’HNI avec son petit frère. Je ne m’y attendais pas du tout. Parfois, elle vient me voir, et me dit “Il veut faire pipi!”. Je lui suggère alors d’éliminer et bien souvent, il fait pipi.

 

pratiquer l'hygiène naturelle quand on a plusieurs enfants en bas âge
KasunChamara

Je pense que les enfants sont bien plus proches de leur instinct que nous, adultes. Ils n’ont pas peur d’écouter leur intuition. Bien-sûr, je pense parfois que c’est un hasard, ou que ma fille veut jouer à la poupée, mais en réfléchissant mieux, je me suis aperçu que c’est ainsi que l’on apprend : en faisant semblant, en jouant… Son désir est de s’occuper de son petit frère, et j’ai le souhait d’y répondre favorablement. Surtout que, parfois, je ne pense pas à son élimination. La transmission de pensée, c’est bien de l’ordre de l’intuition, non?

Revenir à la réalité

Chez les peuples qui vivent de manière traditionnelle, les petites filles sont éduquées très tôt au maternage. Dès 2 ans/2 ans et demi, elles prennent part à la vie de famille. Elles apprennent de leurs mères comment on s’occupe d’un bébé…

Elles le font exactement comme Jean Liedloff nous parle de l’acquisition de l’expérience des nourrissons par la portage  dans son livre “Le concept du continuum”. C’est en observant d’abord l’autre faire, puis en faisant soi-même, dès que le souhait s’en fait sentir, sans obligation, sans interdiction que cela se fait… Le peuple Yekwana, – observé dans ce livre par l’auteure pendant plusieurs mois – n’a pas peur qu’un bébé se fasse mal ou pleure. Il n’a pas peur qu’un enfant se trompe ou fasse seul…

Nous avons encore beaucoup à apprendre ou à réapprendre de ce savoir ancestral… Ce livre est sur mon chevet depuis que je suis enceinte de ma fille. Je le relis régulièrement, le feuillette afin d’en comprendre un passage jusque là encore incompris, ou mal compris…

Quelles sont vos astuces pour pratiquer l’hygiène naturelle quand on a plusieurs enfants en bas âge? Dites-moi cela dans les commentaires.

Et partagez cet article, s’il vous a parlé! Merci 🙂

Et bien-sûr, pour continuer à suivre ce défi d’un an, abonnez-vous au blog en cliquant à droite! A bientôt.

 

Natacha

 

 

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    5
    Partages
  • 5
  •  
  •  
  •  
  •   

​Merci d'avoir lu
cet article !

En complément, vous êtes libre de recevoir gratuitement le guide "Surmonter les 4 peurs de base​ des familles pratiquant l'hygiène naturelle" qui vous aidera à :

  • garder le lit sec pendant le sommeil ;
  • sortir de la maison sans couches et sans stress ;
  • gérer votre peur du regard des autres ;
  • rester serein face aux ratés et aux régressions


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.