Pratiquer l’HNI pour être plus zen – article invité écrit sur le blog Habitudes Zen

Être plus zen en élevant votre bébé sans couches, c’est possible ! Je vous explique comment procéder afin que vous compreniez comment cela peut vous simplifier la vie avec vos enfants. Je vous donnerai ensuite la liste – certainement non exhaustive – des situations ennuyeuses que vous éviterez avec votre bébé.

L’hygiène naturelle infantile ou HNI

S’occuper d’un bébé est synonyme de couches, en Occident. Pourtant, 60 % des bébés du monde n’en porte pas. Dans la majeure partie des pays d’Afrique et d’Asie, notamment, les mères savent s’occuper des besoins d’élimination de leur bébé sans avoir recours aux couches. Elles savent anticiper les moments où le bébé a besoin d’éliminer pour l’aider à le faire ailleurs que sur lui-même. Et elles transmettent ce savoir à leurs filles qui se comporteront comme ça avec leurs propres enfants, qui le feront à leur tour quand ils deviendront parents, et ainsi de suite… En Occident, nous appelons cela l’hygiène naturelle infantile.

être plus zen
Yolanda

Note : Cet article invité a été écrit par Natacha Guillaume des blogs Belle telle quelle et Heureux sans couches

Qu’est-ce que l’hygiène naturelle infantile (HNI)?

L’HNI est donc un mode de communication qui s’établit entre le parent et son bébé. Les bébés communiquent avec leurs parents pour leur exprimer leur besoin de manger, dormir, être rassuré… et aussi d’éliminer ! Et ce, dès la naissance.

Un lien profond

Le parent sait quand son enfant veut faire pipi et caca et, de ce fait, peut lui proposer d’éliminer dans un pot, une bassine, les toilettes ou dans la nature. Il aura observé son bébé pendant un certain temps – 1 à 2 semaines-, sans couches, pour se rendre compte de ses rythmes d’élimination, et ainsi, ne pas proposer au bébé “n’importe quand” d’éliminer – ce qui peut perturber le rythme naturel et les sensations de besoins d’éliminer, ce qui est néfaste. Cette technique permet donc de se passer partiellement ou totalement de couches.

Cliquez ici pour lire la suite de cet article…

Si vous avez aimé cet article, cliquez sur “J’aime”, commentez-le pour donner votre point de vue et partagez-le. Cela aidera d’autres parents à découvrir cette méthode. Merci à vous 🙂

Abonnez-vous au blog en cliquant à droite. A bientôt,

Natacha

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    34
    Partages
  • 34
  •  
  •  
  •  
  •  

​Merci d'avoir lu
cet article !

En complément, vous êtes libre de recevoir gratuitement le guide des parents qui vous aidera à :

  • utiliser moins de couches avec votre bébé;
  • en finir avec les coliques du nourrisson;
  • soigner définitivement les érythèmes fessiers;
  • aider votre enfant à aller au pot/WC seul et sans stress


4 commentaires sur “4”

  1. Bonjour !

    Je vous avais laissé un commentaire au début de mon aventure avec l’HNI, grâce à votre blog découvert lorsque ma fille avait 3 semaines.
    J’étais très fière de pouvoir l’aider à éliminer hors de ses couches, grisée par la communication qu’on arrivait à développer (même son Papa arrivait à reconnaître les signaux pour un caca) ! Ca a été super pendant un mois et demi.

    Mais suite aux vaccins (à ses 2 mois) elle a été dérangée digestivement, ses selles étaient très liquides et elle n’avait pas le temps de nous prévenir…depuis ça reste anarchique, les heures ne sont jamais les mêmes, je n’ai pas l’impression qu’elle donne des signes (ou peut-être que si, mais je ne les reconnais pas…) ça fait 1 mois et demi que malgré mes propositions elle n’a rien éliminé dans le pot…parfois elle attend même d’être reposée sur le matelas à langer pour éliminer …

    je ne sais pas comment rétablir la communication (elle sait très bien nous faire comprendre ses autres besoins) et elle n’est jamais restée dans une couche salie parce que je m’en aperçois de suite sur le moment, mais comment réussir à anticiper comme avant, pour lui éviter de faire sur elle même ? J’ai peur que maintenant, elle se soit habituée à faire dans sa couche, ou qu’elle n’aime pas le petit pot spécial HNI (avant on prenait une simple bassine, mais elle devient lourde c’est + facile si je peux la tenir assise sur le petit pot)

    Combien de temps peut durer une phase de régression?

    1. Bonjour Jani,
      heureuse d’avoir de vos nouvelles!
      La vaccination, comme beaucoup d’autres choses, entraîne des modifications dans le corps physique. Je ne saurais vous en dire plus, mais il semble, en tout cas, que si les selles sont liquides, il soit normal qu’elle n’ait pas le temps de vous faire savoir qu’elle veut faire caca avant que cela ne se passe. Peut-être pourriez-vous pratiquer des bains dérivatifs pendant quelques temps afin de l’aider à éliminer ce qui rend ses selles si liquides? Si cela vous intéresse, et que vous ne connaissez pas la technique, alors cliquez ici pour plus de détails https://belle-telle-quelle.fr/les-bains-derivatifs/.
      J’en parle également ici https://belle-telle-quelle.fr/effets-des-bains-derivatifs/.
      Les bains dérivatifs, pour faire court, aide à “remettre la machine” en route en nous aidant à faire circuler la lymphe et le sang. Si un produit, ou un aliment a modifié quelque chose en nous, cela peut “coincer” et nous n’arrivons pas à nous en sortir. D’autre part, ne pas porter de couches et rafraîchir la zone périnéale (les couches l’échauffe, au contraire) est excellent pour tonifier le périnée, et ainsi, ressentir ce que nous devons logiquement ressentir : nos besoins d’élimination, lorsque les règles surviennent pour les femmes (on peut ainsi se passer de protections intimes), remuscler le périnée après un accouchement… et bien d’autres encore! Pour les bébés, on procède de la même manière mais les bains ne doivent durer que 2/3 minutes pour un bébé de 2 mois 🙂 (vous ne mentionnez pas exactement son âge mais avant un an, 5 minutes de bains sont largement suffisant).
      La phase de régression durera autant de temps que son corps physique et émotionnel mettront de temps à “absorber” et à “faire passer” l’étape. Peut-être s’est-il passé autre chose dans sa vie : découverte de sa main, ou de ses pieds? pic de croissance? Autant de choses qui font qu’elle grandit et donc que les choses évoluent pour elle : sa communication changera à chaque fois qu’elle passera une étape dans sa vie. Tout est lié (et rien ne l’est en fait…).
      Peut-être pourriez-vous, si vous le sentez, essayer de la laisser quelques minutes (ou plus) par jour totalement sans couches afin de relancer la communication. Elle a du effectuer des changements dans sa manière de vous le dire. L’observer dans ses rythmes et signaux sans couches vous aidera beaucoup.
      Peut-être préfèrerait-elle être portée au-dessus des toilettes, de l’évier/lavabo avec ou sans l’eau qui coule, dans la nature (si possible)… le pot ne correspond parfois pas, et au-dessus des WC ou du lavabo, vous pourrez poser ses fesses sur le rebord. Peut-être aussi que la position ne lui convient pas/plus…
      Je vous laisse les liens d’articles/vidéos en rapport avec les sujets évoqués, pour vous aider… N’hésitez pas à revenir vers moi si besoin 🙂
      https://heureux-sans-couches.com/phase-dobservation/
      https://heureux-sans-couches.com/quelles-positions-adopter-en-hygiene-naturelle/
      https://heureux-sans-couches.com/lacher-prise-dans-sa-pratique-de-lhygiene-naturelle-infantile/
      Merci de votre commentaire.
      A bientôt,
      Natacha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.