A faire pour ne plus jamais avoir du caca de bébé sur les mains – vidéo

A faire absolument pour ne plus jamais avoir du caca de bébé sur les mains

Coucou tous!

Fidèle au poste, ici Natacha d’Heureux sans couches!

Chers parents, puisque vous êtes de plus en plus de papas à me suivre, et ça fait super plaisir. Donc, non plus chers mamans, mais chers parents 🙂 Bienvenue!

A faire absolument pour ne plus jamais avoir du caca de bébé sur les mains

Petite vidéo pour remettre les choses au clair :

Ce n’est pas parce que vous allez pratiquer l’HNI que ça va être Bagdad chez vous! Il ne va pas forcément y avoir du pipi et du caca partout par terre!

Première chose :

C’est pas parce que vous pratiquez l’HNI que vous êtes obligé de le pratiquer sans couches. C’est pas nécessaire. On peut pratiquer l’HNI ET mettre des couches à son bébé. Et pour autant parvenir à comprendre ses besoins, enlever la couche juste avant de l’emmener aux toilettes et lui remettre sa couche juste après, si c’est comme ça que vous voulez faire. Pas de pression!

Mais en plus, laissez moi vous dire une chose essentielle :

Il n’y a pas un moment où j’ai mieux compris les besoins de mes bébés que quand ils étaient sans couches. Ça peut paraître paradoxal comme ça, quand on est dans l’optique de penser qu’un bébé est incontinent et ne sait pas retenir ses besoins, et n’en est pas conscient. On parle bien de conscience des besoins et pas de savoir se retenir en HNI, c’est ça qu’il est important de comprendre. Il y a un gros paradoxe là-dedans, mais c’est juste un paradoxe, non une contradiction. Plus un bébé va avoir son périnée libre et mobile, moins il va avoir de choses qui seront collées à ses parties génitales, plus il va être conscient de ses besoins et plus il pourra le communiquer à son parent.

C’est quelque chose d’essentiel à comprendre.

Deuxième chose :

Personne, je dis bien personne, n’a envie de changer la couche pleine d’un bébé. Et personne n’a envie d’avoir du caca sur les mains. Enfin, personne n’a envie d’avoir du pipi ou du caca sur ses vêtements.

Il y a quelque chose que vous devez vraiment comprendre c’est que personne n’aime mettre la main dans le caca… Que ce soit celui de son bébé ou le sien, ou quoique ce soit d’autre. Personne n’aime changer la couche d’un bébé et personne n’aime avoir du caca sur les mains, que ce soit bien clair!

Et il y a autre chose qui apparemment n’est pas clair non plus

C’est que quand on pratique l’HNI, les gens croient qu’il va y en avoir partout et que ça va leur compliquer la tâche. Je vais vous dire, c’est tout-à-fait le contraire.

Il y a beaucoup plus de chances que vous n’ayez pas de caca sur les mains ou que vous ne vous retrouviez pas dans des situations embêtantes comme avoir le body plein de caca, une couche qui déborde de caca en pratiquant l’HNI. Et le pyjama plein de pipi le matin, je n’en parle même pas!

Il y a plus de chances que vous n’ayez pas ce genre de situations si vous pratiquez l’HNI que si vous la pratiquez pas.

C’est-à-dire qu’en pratiquant l’HNI vous allez aider votre bébé à réguler son rythme et à avoir un rythme normal d’élimination, à concentrer son élimination. C’est-à-dire qu’il va faire de plus gros pipis, de moins en moins souvent. Du coup, il va arriver vers un rythme qui est naturel. Les pipis toutes les 10 minutes voire toutes les 5 minutes pour les nourrissons, ça passe très vite quand on pratique l’HNI.

C’est quelque chose que les enfants conservent quand ils portent des couches sans HNI. On peut être face à un enfant de 3 ans qui ne portera plus de couches juste avant d’aller à l’école maternelle et qui est encore capable de faire pipi toutes les 10 minutes, et des micro-pipis… et ça c’est pas du tout normal.

Autre chose aussi que je voulais vraiment rétablir.

Quand on enlève les couches à un enfant qui a 3 ans juste avant qu’il aille à l’école maternelle, on peut voir qu’il est capable de se retenir super longtemps. Ça, ce n’est pas de l’autonomie!

Je ne fais que dire “bébé” au lieu de “enfant” parce que pour moi, on s’occupe des besoins d’élimination d’une personne lorsqu’il est bébé et pas plus tard quand il a 3 ans par exemple. A cet âge, on décide que, je ne sais pour quelle raison que quelqu’un aurait invoquée, les fabricants de couches pour ne pas les citer, que ça y est on peut s’occuper des besoins d’élimination de son bébé, que ça y est tout d’un coup il peut être autonome. C’est pas parce qu’il sait monter les marches d’un escalier une à une que ça y est… On vous a monté le bourrichon, et bien d’ailleurs! J’ai un peu de boulot quand même pour désamorcer tout ça, mais ça me saoule qu’on essaie de vous le faire croire!

Donc, bref, ce n’est pas parce que l’enfant est capable de se retenir toute la journée de faire pipi ou caca qu’il est autonome. On l’est quand on a le temps d’aller jusqu’aux toilettes, d’enlever son pantalon, de s’asseoir, de faire ses besoins tranquillement, et là ça sort. L’enfant sait se relâcher.

L’enfant qui ne sait pas se relâcher n’est pas autonome. Et il risque de lui arriver des bricoles, en plus.

Je sais pas si vous vous rendez compte mais quand on se retient de faire ses besoins toute la journée, à force, on peut avoir des cystites, des pyélonéphrites, quand on se retient de faire caca on peut avoir une occlusion. Et ça c’est vraiment grave! On arrête avec ça!!

Il faut essayer d’accompagner le bébé le plus tôt possible dans son autonomie, même si vous le faites pas tous les jours, même si vous le faites pas toute la journée. Il vaut mieux le faire tous les jours, un peu. Plutôt que toute la journée et être dégoûté et pas le faire le lendemain, ok? C’est super important à comprendre aussi!

Si vous le faites un peu, comme ma cliente que j’ai eue hier (en séance d’accompagnement) qui, tous les matins, propose à son bébé de faire ses besoins et tous les matins, il fait un méga pipi! Parce qu’il a pas fait pipi de la nuit. Des fois il fait un peu pipi la nuit, mais ça arrive qu’il ne fasse pas pipi de la nuit. Forcément, elle a un gros pipi tous les matins! C’est normal!

Voilà

Comme nous le matin quand on va aux toilettes. AAAAh, ça va mieux! On se sent mieux. Vous voyez? Ca c’est la vie! C’est pas les mains dans le caca, la vie XD! Je voulais que vous le compreniez!

Et faites pas genre “Ça, ça n’arrive pas souvent”, ou “Chez moi, non!”, ou encore “Moi, je m’en fiche”…

Non, c’est pas vrai! Parce que ça saoule tout le monde! Et parole d’ex-assistante maternelle, le pipi et le caca sur les mains, ça arrive tout le temps et il y a des enfants avec lesquels ça arrive tous les jours XD! Ils se réveillent, ils ont du pipi plein le pyjama, le matin nécessairement! Et dès qu’ils font caca, il y en a partout! Il y a des fois où on a envie de se dire “Oh! Heureusement qu’il y avait la couche!” Mais, non, quoi! Parce que vous allez retirer la couche. Ensuite vous allez enlever le body. Comme il y a du caca dessus, en l’enlevant vous allez en étaler dans le dos, en mettre dans les cheveux… C’est un vêtement que souvent on ne met pas quand on pratique l’HNI

Et là, vous allez peut-être me dire : “Oui, ok, t’es gentille, mais en quoi ça m’aide, ton truc?”

A faire absolument pour ne plus jamais avoir du caca de bébé sur les mains

ne plus jamais avoir du caca de bébé sur les mains

emrahozaras

En pratiquant l’HNI, vous allez répondre le plus souvent aux besoins d’élimination du bébé. Vous allez essayer de comprendre quand il veut éliminer. En faisant ça vous allez mettre en place un cercle vertueux qui va faire que le bébé, en se sentant compris dans son besoin, et son corps va faire ça tout seul, va réguler son cycle d’élimination. C’est-à-dire que, comme tous les adultes, il va faire caca qu’une seule fois par jour, voire deux mais ce sera quasiment tout le temps au même moment. Ce sera anticipable, mais surtout il va tellement le signaler fort parce qu’il sera tellement conscient de ses besoins qu’il va le dire suffisamment à l’avance. Et vous vous aurez tout le temps de le déshabiller, de l’amener aux toilettes. Bien-sûr, vous n’aurez pas 3/4 d’heure devant vous non plus.

Et surtout vous n’aurez plus besoin de trimballer un barda énorme à chaque fois que vous partez en voyage, juste pour le bébé. Vous n’allez pas avoir plein de vêtements pleins d’excréments à nettoyer, pareil pour les couches lavables… parce que la plupart ira aux toilettes.

Vous allez peut-être vous demander quelle est la différence entre éliminer dans une couche et éliminer dans des toilettes?

Au début on peut être un peu perdu et que le bébé fasses ses besoins dans la couche, ou dans ses vêtements. Ça arrive bien-sûr. En faisant qu’est-ce qu’on fait en tant que parents quand on pratique l’HNI. On signale son besoin au bébé. on lui dit “là, tu as fais caca, je vais te changer, et la prochaine fois si tu sens que ça vient, essaie de me le dire en avance et je t’amènerai aux toilettes”.

Quelle est la différence

C’est qu’en faisant ça, plus ça ira et plus l’enfant pourra faire le lien entre ce qui se passe dans son corps et le fait de le dire aux parents. C’est ça qu’il a besoin de faire. Il a un réflexe qui lui permet d’anticiper, de comprendre ce qui se passe dans son corps. Et ensuite de le dire à son parent. Pour que ce dernier l’amène aux toilettes. Et s’il n’a pas quelque chose de collé à ses parties génitales, même si les excréments coulent par terre, ou qu’il sent que ça va sortir et qu’il va vite au pot, aux toilettes ou que sais-je, le fait que ça coule montre à son corps que le périnée est libre (de nouveau).

En fait, prenons les choses dans l’autre sens. C’est que, s’il y a une couche, comme les besoins vont être collés aux parties génitales, le corps va comprendre que c’est normal. Et, à la longue, va faire que l’enfant va se faire dessus. C’est ça l’essentiel à comprendre.

Le plus important à comprendre c’est que plus vous allez pratiquer l’HNI tôt dans la vie du bébé. Plus vous allez essayer de répondre à ses besoins et le plus tôt possible. Et plus vous allez obtenir de résultats rapidement. Ce qu’il faut savoir c’est que quand on pratique l’HNI, un bébé est autonome autour de ses besoins d’élimination autour de 18 mois/2 ans. C’est-à-dire qu’il est propre, pour parler communément. Mais si vous me suivez vous savez que je n’utilise jamais ce terme. Il peut l’être un peu avant, ou un peu après. Ça peut être 1 an, certains bébés sont autonomes à 1 an et d’autres à 2 ans et demi.

Ce qu’il faut aussi savoir c’est que l’HNI c’est super simple

Vous n’avez pas besoin d’avoir du matériel élaboré, qui va vous coûter cher, d’aller investir dans des trucs hyper encombrants. Évidemment il y a plein de vêtements et de matériels qui existent. Ils peuvent vous faciliter la vie, mais ce n’est rien de cher et rien d’encombrant.

Pour aller plus loin, je vous invite à télécharger gratuitement le guide mis en ligne “10 points clés essentiels pour pratiquer l’HNI sans prise de tête”. Vous pouvez le télécharger en cliquant sur le lien dans la description juste en dessous.

Je vous invite également à vous abonner à ma chaîne en cliquant sur la vignette. Quant à moi, je vous retrouve plus tard pour d’autres vidéos! A bientôt!

 

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post