Quels matériels et vêtements utiliser en hygiène naturelle infantile ? – Mon défi HNI

matériels et vêtements

Dans cet article, je vous explique quels matériels et vêtements utiliser pour que les choses soient simples et pratiques.

Je ne vous apprendrai rien en vous disant qu’il faut habiller votre enfant avec des vêtements simples d’enfilage, dans lesquels il est à l’aise et qui ne craignent pas d’être salis.

Avec un nouveau-né

Bébé vient de naître, et c’est décidé, vous ne lui mettrez pas de couches. Utilisez de vieux draps ou t-shirts pour essuyer le méconium. C’est le premier caca qu’il fera et c’est très collant.

Si vous n’avez pas ça, vous pouvez utiliser un essuie-tout jetable. Pas de problèmes, ça va au compost !

Une vieille bassine ou un urinoir pour personnes convalescentes fera très bien l’affaire placé sous les fesses du bébé, pour pipi et quand le méconium aura été éliminé totalement. Cette astuce est très pratique surtout si vous allaitez !

Puis, le reste du temps, des langes posés sous les fesses, si bébé n’est pas dans les bras. Ou tenus avec un Snappi (petite tige en silicone avec griffes qui maintiennent le tissu en place). Le bébé est enveloppé comme avec une couche. Et vous sentirez quand même les pipis puisque ce n’est pas imperméable.

Pour les nourrissons

Il existe des couches lavables munies d’une culotte plus une surcouche de protection. Beaucoup de parents pratiquant l’HNI de l’autre côté de l’Atlantique les utilisent sans la surcouche, de manière à sentir s’il y a pipi. Pour porter longtemps en écharpe, cela peut s’avérer très pratique pour éviter les accidents. A la longue, vous ne mettrez plus rien pendant le portage. Il n’y en aura simplement plus besoin 😉

Personnellement, quand ma fille n’était pas portée (à part quand elle dormait, c’était assez rare) je plaçais un linge imperméable cousu main avec un vieux drap et un carré de PUL (tissu imperméable). C’était super, j’ai pu faire une période d’observation sans stresser.

matériels et vêtements
Alèse en PUL doublé d’un tissu en coton – Natacha Guillaume

Dans son lit, je la plaçais sur une peau d’agneau qui a le triple avantage d’être thermorégulatrice, auto-nettoyante et toute douce!

matériels et vêtements
Peau d’agneau tannage Relugan – Natacha Guillaume

Elle est née en avril donc je lui mettais des jambières en coton, des chaussettes et une petite culotte s’il faisait froid. Pour me déplacer ou quand j’étais fatiguée je lui mettais une couche lavable TE2. Je n’avais qu’à changer l’insert tout de suite si je voyais qu’elle avait fait pipi.

matériels et vêtements
Jambières et couche lavable – Natacha Guillaume

Je lui proposais d’éliminer dans un petit pot spécialement conçu pour l’HNI.

matériels et vêtements
Un pot à poignée utilisable dès la naissance – Natacha Guillaume

Pour les enfants qui se déplacent

Un pantalon à élastique et une culotte munie d’un insert en dessous m’a paru la combinaison la plus adaptée, à cette période. Les jambières ne tenaient plus sur les cuisses de ma fille. De plus, si elle faisait pipi, elles étaient mouillées. Je n’en ai donc plus vu l’intérêt.

Rapidement, elle s’est mise à marcher et j’ai su beaucoup mieux interpréter ses signaux. J’ai aussi vraiment compris ses rythmes et habitudes. Je l’ai donc laissée en pantalon sans culotte. Au bout d’un certain temps, la vessie se muscle et retient une plus grande quantité d’urine. Mettre une culotte avec un insert ne retient plus le pipi du tout. Et comme pour moi c’était pareil de laisser ma fille avec une culotte ou sans rien, autant ne rien mettre. Elle est plus à l’aise et ça fait moins de lessive. Je lui met une couche jetable écologique pour les sorties. Je travaille à la maison, donc, la plupart du temps elle est sans couches.

Quand il fait froid

Comment se réchauffer

Nous avons surtout besoin d’avoir le buste et les extrémités maintenues au chaud. On ne prend pas froid des cuisses. On peut donc mettre :

  • un ou 2 t-shirt superposés, et un pull par dessus
  • une ou 2 paires de chaussettes
  • des jambières en coton, s’il ne se déplace pas, ou un pantalon à élastique s’il se déplace On peut facilement le retirer pour proposer d’éliminer ou si l’on repère un signal.

Comment proposer d’éliminer

Dans ces cas-là, j’enlevais entièrement le pantalon car, sinon, c’était toujours arrosée de pipi. Et en plus pas pratique pour tenir ma fille en position. Il est donc important que le pantalon soit facilement mis et enlevé. Un jogging fait très bien l’affaire. Mieux, un pantalon en laine ou en polaire synthétique, car très rapidement sec après lavage. Encore mieux, un pantalon croisé comme ceux-là, qui ont l’avantage de permettre de proposer d’éliminer sans l’enlever, et qui sont en polaire, donc qui sèchent très rapidement!

Les vêtements

A éviter

Pas de collants avec jupe. Ni de jean serré. Et pas non plus de short avec legging.

Plus simple

Un legging seul s’il n’est pas trop serré peut faire l’affaire quand le bébé marche voire quand il commence à vouloir se déshabiller seul. J’ai trouvé les leggings très pratiques à partir du moment où ma fille signalait quasiment tout le temps qu’elle voulait éliminer. C’est aussi à cette période que mon intuition s’est développée et que je devinais qu’elle voulait faire pipi souvent en même temps qu’elle signalait, ou avant. Avant cette période, je trouvais ça trop compliqué.

matériels et vêtements
Un legging porté sans couches ni culotte – Natacha Guillaume

Les vêtements classiques…

Je ne suis pas non plus fan des bodys, c’est trop long à retirer pour proposer et en plus ça se mouille s’il y a un accident. Il faut donc tout changer. Un t-shirt assez long rentré dans le pantalon, c’est mieux. Et votre bébé ne prendra pas froid s’il rampe. Le t-shirt peut se retrouver un peu mouillé, mais à vous de voir si cela vous dérange…

Quand je mets des couches à mon fils, je lui mets un body, qui a l’avantage de ne pas remonter et qui facilite également l’installation dans l’écharpe de portage. On ne peut pas tout avoir!

Les vêtements spécifiques HNI

Il existe des pantalons fendus très utilisés en Chine, dont je parle dans le chapitre précédent. L’enfant n’a plus qu’à s’accroupir pour éliminer. De plus, ces pantalons permettent de maintenir la zone périnéale au frais ce qui est excellent pour la santé et permet la thermorégulation. Votre bébé n’aura jamais froid. J’ai plusieurs fois mis ces pantalons à ma fille mais elle le baissait systématiquement lorsqu’elle voulait uriner…

Les chaussons et les chaussures

S’il fait très froid et que vous avez du carrelage, vous voudrez peut-être mettre des chaussons à votre enfant. Veillez à avoir deux paires dans ces cas-là car les chaussons ne sèchent pas vite. Je mets des chaussons/chaussettes avec semelle en cuir à ma fille. C’est très pratique, la semelle est anti-dérapante et ça réchauffe bien. Vous pouvez également utiliser des chaussons en cuir, qui n’ont pas besoin de sécher. Pareil pour les sorties, j’ai toujours mis des chaussures en cuir à ma fille à partir du moment où elle en a portées, vers 18 mois environ. Les chaussures pouvaient être remises tout-de-suite après.

Il existe aussi des chaussures très molles avec semelle en caoutchouc spécialement conçues pour l’acquisition de la marche. Avec de bonnes chaussettes, elles ne nécessiteront pas de temps séchage long et sont donc particulièrement pratiques pour l’HNI.

Quand il fait chaud

Si vous n’êtes pas gênés et restez à la maison, vous pouvez laisser votre bébé nu, par grosses chaleurs.

Sinon, un grand t-shirt couvrant les parties intimes ou une robe seront parfaits !

L’été est le moment idéal pour découvrir la nature et pratiquer l’HNI très simplement. Faire faire ses besoins dehors à un bébé est tellement facile. Il y a beaucoup de choses à voir !

C’est la période la plus propice pour pratiquer. Vous pouvez laisser les fesses de votre bébé à l’air sans risquer d’accidents si vous êtes dehors, et il ne prendra pas froid. Le fait de laisser les fesses nues lui permet de beaucoup mieux ressentir ses parties intimes et toutes les sensations associées à l’élimination : le top pour la pratique de l’HNI.

Récapitulatif du matériel

Tout avoir n’est pas nécessaire. Vous trouverez en fonction de vos habitudes et de votre manière de vivre ce qui vous conviendra le plus.

Cette liste est non exhaustive.

  • Une bassine plate type urinoir de convalescence ou bassine pour bain de siège

    A placer sous les fesses du bébé si vous allaitez. Les bébés font souvent leurs besoins pendant qu’ils tètent.

  • Une bassine large

  • Une pot spécial HNI avec collerette de tissu (pour les bébés)

  • Les toilettes

  • Un réducteur de WC muni d’une marche (pour les enfants qui se déplacent seuls)

    Pour les bébés grimpeurs qui veulent faire seuls. Sinon un réducteur et un petit escabeau placé devant les WC feront très bien l’affaire. Il y a toujours un petit tabouret devant les toilettes chez moi. Cela facilite l’élimination et évite beaucoup de soucis (constipation, hémorroïdes…) pour les adultes aussi. J’ai préféré le réducteur à marche qui se place au-dessus de la lunette et se retire facilement. Il se plie et ne prend que très peu de place. Un réducteur classique se place sous la lunette et demande donc plus de manutention, surtout pour l’enfant qui veut faire seul, et est aussi souvent pressé de faire ses besoins!

    matériels et vêtements
    Réducteur de toilettes muni d’une marche – Natacha Guillaume
  • Un pot physiologique

    Très utile si votre enfant proteste pour faire ses besoins alors qu’il est en train de jouer. Le pot peut rester dans la pièce de vie.

  • En déplacement

    Ayez toujours des lingettes lavables ou un rouleau de papier toilette et un spray rempli d’eau dans la voiture, ou une bouteille d’eau. Ou bien si vous vous promenez à pieds, ayez toujours une boîte avec des lingettes humides (facilement faisable soi-même) dans votre sac, ou une bouteille d’eau et des mouchoirs. Bien-sûr, sont toujours présents dans votre sac ou dans la voiture, un ou deux changes pantalon + chaussettes (c’est ce qui se salit le plus en HNI), ou ce que vous préférez faire porter à votre enfant.

  • Des sacs en plastique ou en tissu, ou des filets à couches

    Pour entreposer les vêtements sales et les lingettes lavables, surtout quand vous sortez. Les filets passent à la machine, pas besoin de replonger les mains dans le linge sale, on met tout dans le tambour avec de la lessive et de l’huile essentielle d’arbre à thé, pour désinfecter et c’est parti !

  • La nature

    Ne faites pas faire caca à votre enfant près d’une rivière ou d’une mare. Ne lui faites pas faire pipi dans une rivière, si possible.

    Si vous n’avez pas de papier pour l’essuyer, utiliser de la mousse, qu’on trouve sur les arbres ou près d’eux. Ne la jetez pas dans la rivière ensuite. Vous pouvez également rincer les parties intimes de l’enfant avec de l’eau comme expliqué ici. C’est la manière la plus saine de procéder, même pour les adultes.

    Quand on tient son enfant en position physiologique, les selles ne sont pas étalées sur la peau alors essuyer le peu qui reste sur l’anus du bébé n’est qu’une formalité, pour rassurer les parents qui découvrent la pratique.

    Enfouissez les selles avec des feuilles mortes ou de la terre.

    Si vous portez votre enfant en écharpe ou porte-bébé, vous aurez beaucoup plus de chance de déceler les signaux émis de sa part. Les bébés veulent souvent descendre quand ils veulent éliminer. C’est un réflexe naturel, on ne veut pas se faire dessus par nature. A la longue, si vous pratiquez l’HNI avec couches, vous verrez que celles-ci resteront de plus en plus sèches quand vous portez, et vous pourrez arrêter d’en mettre à votre enfant pendant le temps de portage. Le bébé est tellement plus à l’aise!

 

Natacha

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    18
    Partages
  • 18
  •  
  •  
  •  
  •   

​Merci d'avoir lu
cet article !

En complément, vous êtes libre de recevoir gratuitement le guide "Surmonter les 4 peurs de base​ des familles pratiquant l'hygiène naturelle" qui vous aidera à :

  • garder le lit sec pendant le sommeil ;
  • sortir de la maison sans couches et sans stress ;
  • gérer votre peur du regard des autres ;
  • rester serein face aux ratés et aux régressions


16 commentaires sur “16”

  1. Coucou Natacha,

    j’ai une question urgente à te poser enfin il n’y a pas d’urgence à ce que tu me répondes, de toute façon je finis toujours bien par me dépatouiller mais bon on communique beaucoup sur un tas de choses supers intéressantes mais parfois je me dis “pourquoi ne t’arretes tu pas pour lui poser les questions qui te concerne pour le moment”… vu ton expérience tu as surement bcp à m’apprendre!! et moi je tâtonne encore beaucoup en la matière…

    surtout que je pense que tu fais ton blog pour ça vraiment, aider les gens dans leur pratique en plus que de la faire connaitre.. bref

    la ou les questions du moments plutôt…

    ça devient dur pour moi de porter estelle sur la hanche… j’aimerais passer en portage dos… pour le moment je n’ai porté que sur le ventre et sur la hanche avec des moyens de portage qui ne convienne pas pour le dos.. (dont un préformé physio qui est super inconfortable si bébé mis sur le dos meme si on peut l’utiliser comme ça d’après le fabriquant)

    et l’écharpe, j’en ai reçue une à la naissance d’Estelle mais elle et moi on n’a pas été copine… (je t’expliquerai ça à un autre moment)…

    bref, je pense acheter un mei tai pour le portage dos, il parait que ça se rapproche de la sensation de l’echarpe mais que c’est plus facile à installer… après tu me diras ce n’est qu’une question de coup de main à pendre…

    ma question première est… en mei tai ou écharpe pour le portage dos… comment as tu fais avec l’hni quand tu ne mettais pas du tout de couche à ta fille pour les promenades?

    car je mets parfois des couches à estelle mais je ne lui en mets plus depuis longtemps pour ce qui est de nos promenades dehors… vu que dans ces moments là je suis au calme avec elle, je loupe nettement moins ses signaux… et puis, signaux ou pas, je lui propose aussi de temps en temps des arrêts pipi ou elle ne manque jamais de faire (sauf si je sens qu’elle est sur le point de s’endormir là, je ne propose rien du tout… je marche simplement)

    je lui propose (devance ses signaux) parce que je ne suis pas toujours que dans la nature, je traverse les rues du village où c’est plus compliqué de lui faire faire, alors je lui propose dès que j’aborde les chemins à travers champs, avant de revenir à la civilisation, dans la rue où elle ne peut pas faire et où je parle avec tous les autres promeneurs (ce qui retarde le retour à la maison où là elle peut faire évidemment)…

    enfin voilà ça c’est notre promenade “type”… et c’est pour cette promenade quotidienne que je cherche des solutions…

    je veux dire, en la portant sur la hanche dans le wacotto (genre de sling) ou à bras, c’est super rapide de lui faire faire ses besoins dans la nature…
    en portage ventral avec le préformé physio aussi..

    mais en echarpe sur le dos ou mei tai sur le dos je me demande comment ça va se passer… est ce que ce n’est pas compliqué d’enlever le bébé et de le remettre avec tous ces nœuds etc. ? je te demande ca car j’hesite vraiment à investir de nouveau dans un moyen de portage (encore un…)

    sans compter que j’ai un peu peur de ne plus capter ses signaux si je ne la vois pas (mais bon c’est une autre question ça je pense que ça ira… de toute façon si je veux continuer à la porter j’ai p-e tout intérêt à passer sur le dos)… sur la hanche ça commence à tirer (j’ai déjà une scoliose alors je veux etre prudente)… et sur le ventre bien elle n’aime plus trop depuis longtemps (sauf pour dormir)..

    parait que les bébés voient mieux ce qui se passe quand ils sont sur la hanche (ça je veux bien le croire) et sur le dos que sur le ventre (ça j’ai plus de doute) je me dis que si c’est pour marcher dans la nature je ne sais pas trop ce que ça change en ventral ou en dorsal… tu vois je me dis que ce n’est pas comme si je faisais qqch de mes mains qu’elle voudrait voir. tout ce que je sais c’est que le ventral elle n’en veut plus depuis longtemps, que sur la hanche pour elle c’est cool… mais aimera-t-elle le dorsal? (au niveau de sa visibilité?) en saurais-je un jour qqch si c’est mieux que sur le ventre…

    en tout cas j’ai ressayé auj en dorsal (avec le porte bébé physio) et contrairement aux autres essais d’il y a qqs semaines elle avait l’air ok puisqu’elle s’est meme endormie à ma grande surprise… donc c’est encourageant mais du coup je me dis que je devrais peut etre reessayer le ventral, ça lui plairait peut etre de nouveau..

    (j’espère que tu t’y retrouves dans mes explications pcq j’avoue que meme dans ma tete là ca devient compliqué tout c’est “oui” “mais” “et si” lol)

    enfin de toute façon porter sur le dos peut etre plus pratique pour moi aussi dans certaines situations donc j’ai quand meme envie d’essayer…

    voilà j’hesite vmt, achete, achete pas… il faut que ça soit pratique et que je m’en sorte (bon ça dependra surtout de ma volonté) mais comment faisais tu toi?

    savais tu retirer Haize de l’echarpe de ton dos et la remettre dedans rapidement et facilement quand tu etais en promenade dans la nature?
    devais tu tout défaire?

    bon echarpe et mei tai.. ce n’est peut etre pas encore la meme approche,

    je suis un peu paumée…… voire carrément et l’urgence est juste pour ma colonne qui commence à trinquer…

    autre question sinon, comment as tu su que ta fille voulait aller au sol? tu m’avais dis avoir reconnu quand elle avait besoin, mais comment?

    a t elle fait du 4 pattes? vers quel age ? (meme si je sais que c’est propre à chaque bébé, je me dis que notre façon de faire avec eux influe aussi sur leur motricité (genre utiliser un trotteur ou pas, ce que je ne veux pas pour ma part) je veux dire par là que certains enfants, selon moi ne vont pas à 4 pattes à cause qu’on les a mis dans un trotteur, c’est ma vision mais peut etre que je me trompe
    (meme si certains ne font pas de 4 pattes sans pour autant avoir été dans un trotteur)
    enfin dans tous les cas ça ne s’appliquera pas chez nous car je ne veux pas utiliser de trotteur.

    bref, toutes ces questions en fait…

    je me demande si estelle ira à 4 pattes, si je dois faire qqch pour qu’elle y aille (ou ne pas faire) c’est difficile à dire comment as tu su que ta fille voulait etre moins portée?

    je ne parviens pas à déceler ça chez estelle, je sais juste qu’elle adore quand on la met sur le ventre… par contre dire de la poser sur le dos… (bien qu’elle sache se retourner seule) ce n’est pas son plus grand plaisir… elle ne se deplace pas (encore?) ou si peu, plutôt à force de gesticuler… parfois elle essaie, soulève les fesses, fait aller les genoux, les pieds et parfois rien du tout !

    en tout cas il ne faut pas que ça dure trop longtemps et il faut qu’on la regarde etc., et elle reveut très vite les bras.

    c’est nous qui la déposons de temps en temps pour lui offrir des occasions de connaitre son corps et ses mouvement ailleurs que dans les bras…

    mais comment dire si c’est son souhait à elle, je n’en sais strictement rien…

    pour le moment tout vient de notre initiative… et on guette ses réactions, simplement et on agit en fonction… mais voilà je me pose bcp de questions

    j’ai peur de la degouter d’un coté car je me demande si je ne force pas la chose en la mettant au sol sans avoir la certitude qu’elle soit prete…et en meme temps j’ai vraiment envie qu’elle “s’envole” qu’elle decouvre son corps et ses facultés… j’ai aussi peur de la restreindre en la gardant dans mes bras.. je ne sais pas sur quel pied danser.

    voilà quand et comment as tu su? et sur quel support à tu déposé Haize?

    voilà d’avance merci Natacha,

    (si tu trouves du temps à me consacrer sache que cette requete est prioritaire par rapport à tous mes emails ..^^) mais j’essaie aussi de me faire confiance pour ce qui est de déposé ou non estelle…

    et pour le mei tai je pense que je vais investir … mais bon ton avis sur cette histoire de praticité et de nœud m’interesse quand meme tres fort…

    j’ai tjs la jpmbb au fond du placard si jamais mais bon , cette énorme longueur de tissu me derange un peu, je ne me vois pas avec ça à l’exterieur si je devais la réinstaller.. bonjour…

    je suis vraiment curieuse de voir comment tu t’en ai sorti avec tout ça. (tu portais sur le dos en jpmbb ou en écharpe tissée?)

    bise!

    (désolée pour les fautes et les doublons, pas vmt le temps de relire désolée vmt, je te donne tellement de boulot et de lecture…) … enfin comme d’hab, fais ça cool et seulement si tu as envie.

    1. Coucou Laurie 🙂
      tout d’abord merci de ton commentaire! C’est toujours un grand plaisir d’échanger avec toi.

      Moi j’ai porté jusqu’à 8 mois environ sur la hanche avec un sling mais j’avais déjà commencé le portage dos pour les longs portages (quand je voyais qu’elle était fatiguée, quand on allait marcher…) vers 4/5 mois. Ça n’a pas été simple de m’y habituer, j’ai une écharpe à nœuds de 5,2m en sergé croisé pour cela.
      Non, clairement, ce n’est pas le plus pratique pour l’HNI. Ma sage-femme vient de me prêter un Onbu cousu main, qui est idéal pour porter lorsqu’on est enceinte. En plus, c’est vraiment simple d’utilisation. Je ne regrette pas l’achat de mon écharpe (qui m’a été à moitié offerte) mais c’est sûr que dans la nature, quand j’enlevais ma fille de l’écharpe pour lui proposer de faire pipi, et qu’il fallait ensuite la réinstaller, et bien ce n’était pas toujours drôle. Elle, elle adore. Elle a toujours adoré ça! Surtout que j’utilise la technique du voltigeur pour l’installer (le truc qui fait trop peur au début mais qui est super chouette quand tu maîtrises). Je n’ai jamais mis de nouveau-né ou nourrisson dans le Onbu, alors je n’ai pas vraiment de recul par rapport à ça, et je ne pense de toute façon pas que ce soit hyper simple. Quand on est dans la maison, on peut s’asseoir, on est plus tranquille, mais dehors… Je ne connais pas la différence avec le Mei Tai (c’est certainement pratiquement pareil…).
      J’ai très bien su ressentir les signaux que ma fille émettait car ils étaient très clairs pour moi : elle voulait vraiment sortir de l’écharpe. Et si je n’écoutais pas ça, elle chouinait, puis, pleurait (c’est arrivé une fois et je discutais avec quelqu’un, quand elle a fait pipi dans l’écharpe. Je m’en veux encore car j’avais peur de choquer la personne avec laquelle je discutais en lui faisant faire pipi :/ je vais essayer de ne plus agir comme ça et d’assumer ce que je fais avec mon fils).
      Je pense qu’un bébé voit très bien sur la hanche, bien dans le dos (malgré ce qu’on peut croire) et peu sur le ventre. Ma fille adorait la hanche, elle voyait tout de ce que je faisais, mais comme toi, cela commençait à me faire mal au dos, surtout que le sling est installé de manière asymétrique et (malgré ce qu’on pourra bien dire) tire plus sur un côté du dos que l’autre. Et je ne sais pas toi, mais moi, je ne savais porter que d’un côté. Le portage dos en sling, j’ai détesté, bien que ce soit hyper pratique… Tant pis!

      Pour ce qui est de la motricité, nous avons déposé notre fille au sol, au début un peu (ce qui m’a aidée personnellement pour la phase d’observation pour la pratique de l’HNI) fesses nues, sur une couverture ou un petit tapis. Je pense que tant qu’elle ne pleure pas et que tu es OK pour ça, il n’y a pas de soucis. Je pense que si elle pleure et que tu la sens tout-de-suite bien voire soulagée quand tu la reprends dans les bras, c’est que tu n’as pas seulement fais quelque chose de ta propre initiative. Nous ne pouvons pas tout le temps porter, et je pense qu’il est très sain qu’elle explore son corps et ses limites et capacités seule de temps en temps, tant que tout va bien.
      Les principes de motricité libre voudraient que l’on place l’enfant seulement sur le dos (position de base dans laquelle on ne devance aucune de ses demandes ni capacités) mais je suis comme toi, placer le bébé sur le ventre si c’est comme cela qu’il se sent bien, me paraît bien. Quand l’enfant se sent bloqué, pourquoi pas le mettre comme il le voudrait (tant que c’est quelque chose qu’il maîtrise). On ne parle pas de le mettre assis alors qu’il ne sait pas le faire, ou de le faire marcher alors qu’il ne se met qu’à peine debout… Il y a deux écoles sur la position de base à adopter en motricité libre, c’est vrai, mais moi, je pense que l’enfant qui a été respecté dans ses capacités motrices et qui demande à être placé sur le ventre même s’il ne sait pas encore s’y mettre seul est légitime, écoutons-le.
      Si elle ne fait pas de 4 pattes, ce n’est pas grave. Ca elle le décidera seule et je pense qu’il n’y a que l’utilisation du trotteur qui “empêche” cela. Si un enfant n’a pas été mis dans un trotteur et qu’il ne fait pas de 4 pattes, c’est que c’est naturel. Je suis certaine que si les principes de motricité libre sont respectés (en somme laisser faire l’enfant sans rien devancer, quoi de plus simple? lol) l’enfant aura une bonne conscience de son corps, et son schéma ne sera pas tronqué, donc il saura se déplacer correctement et aura une bonne motricité 🙂
      Ma fille a fait du 4 pattes de 8 à 10 mois environ. Elle a commencé à se mettre debout au même âge et a fait ses premiers pas à 10 mois, pour acquérir totalement la marché vers 11 mois. Nous n’avons rien fait, rien demandé, l’avons laissé faire, avons observé et c’était très beau 🙂
      J’espère avoir répondu à tes questionnements 🙂
      Bises, Natacha

  2. Salut Natacha,

    merci pour ta réponse et ton dévouement vraiment (je ne me suis pas gênée pour te dire que mes questions étaient prioritaires sur mes mails mais bien entendu tu fais et réponds à ce que tu veux quand tu le veux) 😉

    un grand merci en tout cas, je vois que tu es au taquet tout comme moi quand je suis passionnée par un truc 😉 (truc de hp? ou bien pas spécialement… enfin bref ;-))

    ton dévouement c’est le mot j’espère que tu penses à toi aussi de temps en temps (même si après tout écrire est ta passion et répondre aux lecteurs est à mon avis aussi passionnant que rédiger les articles)

    tes réponses enrichissent ma réflexion et sont donc très intéressantes! je vais cogiter encore un peu tout ça avant de me décider (achat ou pas et de quoi…)
    à ce propos je vais me renseigner sur ce qu’est le onbu mais comme tu dis ça doit etre le meme genre que le mei tai, de toute façon il existe une très grande variété de porte bébé dont certains ne se différencient que par peu de choses effectivement…
    mais je vais tout de meme voir ce qu’il en est 😉 tu connais maintenant mon goût du détail… et ma grande curiosité (seulement pour les sujets qui m’anime parce que pour certaines chose le désintérêt est parfois total aussi lol)

    à propos de porte bébé et de portage en général, le wacotto dont je te parlais n’est pas un sling en fait, je dis que c’est une sorte de sling mais non il n’y a pas d’anneau, le seul point commun est le portage hanche (le wacotto sert exclusivement à ça) alors que le sling c’est vrai on peutporter aussi devant (et sur le dos ça je ne le savais pas!)

    comme je te disais l’écharpe et moi on n’a pas été copine car au debut comme estelle pleurait à la moindre fois où on la déposais, je n’avais pas le temps de mettre l’écharpe, entendre ses cris était un supplice, l’installation me prenait trop de temps (surtout que je manquais d’entrainement malgré le cours que j’avais suivi) mais meme si j’avais été plus vite, pour estelle ce n’était pas tenable. du coup ça m’enervait, et je suis passée à des systèmes de portage bcp plus rapide: porte bébé physio préformé que nous avions déjà car la monitrice de portage l’avait recommandé pour le dos d’esteban… et une écharpe “tube” que j’ai acheté en plus (sans conseils cette fois) (bien que ces deux système de portage soit moins intéressant et moins bon pour le dos du bébé à mon avis et peut etre meme du porteur).. au moins c’était rapide…

    tu avais suivi un cours toi (ou vous)? comment avais tu choisi?

    puis le souci aussi, c’est que de toute façon elle ne semblait pas l’aimer cette écharpe, elle n’a jamais aimé etre recouverte ou serrée (meme si je ne serrais pas trop)…
    j’ai lu sur un site que cela pouvait arriver chez les bébés pour qui l’accouchement avait été long et où ils se seraient senti un peu coincé… ce qui semble avoir été +- le cas lors de mon accouchement… est ce en lien je ne saurai jamais .. mais soit

    puis en grandissant il fallait qu’elle ait les bras déployés, la vue tournée vers ce que je faisais… j’ai commandé un sling, j’ai essayé, j’ai renvoyé… par fainéantise sans doute car je pensais que le sling serait facile mais non là aussi il faut quand meme un certain apprentissage… puis j’avais surtout l’impression une fois de plus qu’elle se sentait coincée dedans… alors j’ai acheté un wacotto où là ça me paraissait bcp plus aéré comme moyen de portage (meme si normalement ça ne s’utilise qu’avec un bébé qui tient seul assis d’après le mode d’emploi) estelle ne tient pas encore seule assise mais je me sers quand meme du wacotto (en voyant une photo d’une maman yekwana et de sont petit dans un petit bout de tissu dont jean liedloff parle dans son livre, je me dis que ça reviendrait au meme de déjà utiliser le wacotto qui apres tout est un petit bout de tissu (super bien pensé mais n’en reste pas moins un bout de tissu)
    il faut parfois oser se fier à son ressenti plus qu’au mode d’emploi…

    puis apres comme j’ai démarré l’hni, je suis restée avec ces systèmes pour la rapidité justement

    j’ai essayé le portage dos plus tot une fois ou deux mais estelle pleurait elle avait peur je pense du coup j’ai laissé tombé pour y revenir plus tard…

    voilà, tu as ma vision du portage apres la naissance mais avant, je me faisais une toute autre idée (j’imaginais porter sur le dos bcp plus tot que ça… comme toi vers 4 mois…) et j’avais envie de porter en jmbb, je trouvais l’écharpe jolie, toute douce, un petit cocon.. estelle en a décidé autrement! et au final je me dis qu’une tissée, ça doit etre super aussi et on doit avoir un autre maintien, plus net (car en jpmbb il y a un espèce d’effet rebond qui peut etre tant agreable que dérangeant)

    le fait d’avoir connaissance de ton parcours me rassure bcp comme quoi oui ce n’est pas forcément facile ces histoires d’écharpe en sortie quand on pratique l’hni et non ce n’est pas juste moi qui pense ne pas savoir y faire….concrètement avec l’hni certaines choses sont parfois un peu compliquées bien qu’il y ait toujours des solutions (forts heureusement) … mais d’où l’intérêt du partage d’expérience, ça aide à y voir plus clair.

    le seul truc c’est que si ma petite estelle fait par mégarde de ma part dans le lange pour les fois où je lui en mets un, tout au plus s’énerve-t-elle-juste avant (mais pas toujours!)… mais jamais elle n’a pleuré pour ça, et parfois meme elle ne semble rien signaler du tout et juste faire sa petite vie et son petit pipi… hum (bien qu’elle ait la sensation vu que j’utilise principalement des couches lavables, ou rien)…
    meme quand elle est fesse nue et qu’il y a un petit accident, c’est pareil, elle n’a pas toujours de réaction très nettes ni avant ni après je dirais… alors qu’à d’autres moments c’est très clair (ou bien ce qui arrive aussi c’est que je suis moins à l’écoute ou que j’interprete mal son signal, le confondant avec autre chose, l’interpretant par erreur comme une autre demande de sa part pour me rendre compte juste après que en fait si c’était bien ça… parfois donc je me trompe

    quand je suis occupée, quand je parle avec qqn, quand elle mange (c’est parfois dur de savoir si c’est parce qu’elle n’a plus faim ou si c’est envie de faire pipi) , enfin …

    sauf pour les selles où ça vraiment je n’ai plus aucun accident depuis bien longtemps, là le signal est plutôt très clair et de toute façon depuis peu j’arrive meme à savoir quelques heures avant qu’elle fera plus tard dans la journée, ou alors dans l’heure…
    (j’entends que ça travaille dans ses intestins et je le vois quand elle fait pipi à une certaine contraction au niveau de l’anus meme si rien ne vient encore)… (quand j’aurai tout dis… pauvre petite louloute, j’étale sa vie intime… mais bon, il faut bien parler des choses telles qu’elles sont et telles qu’on les vit et les voit si on veut faire connaitre l’hni)

    j’utilise parfois des jetables aussi (j’y renviendrai plus tard) et souvent elle est fesse nue aussi, à la maison ou en déplacement… enfin je t’expliquerai ma pratique de l’hni et l’utilisation que je fais des couches et lesquelles, à quelles moments… à….. un autre moment… sinon je n’en finirai plus

    (tout ça juste pour dire que les signaux chez estelle semblent plus subtils que ceux que tu avais avec ta fille) et du coup c’est ça qui me fait un peu peur avec le portage dos… sans parler de toutes les fois ou j’interprete mal (bon y a aussi tous les pipis que je capte à temps)… la plupart du temps quand elle est sur la hanche, meme si elle ne signale rien le mot “pipi” me vient à l’esprit et alors je l’emmène et c’est ok, elle fait.
    les 3/4 du temps c’est l’intuition qui prime (mais tout de meme j’aime bien la regarder au cas où qqch s’inscrirait en plus sur son visage ce qui n’est en general pas le cas) elle fait sa vie simplement dans mes bras… le mot ou l’idée d’y aller me vient en tete et on y va… sans qu’il y ait de truc particulier à observer de son côté…
    avec estelle, entre autres signaux un truc qui marche bien aussi c’est le regard… elle lève sa petite tete et plonge son regard dans le mien avec insistance l’air de me dire “allez quoi, j’ai envie là” aussi petite qu’elle soit ^^

    c’est pour ça que perdre ce visuel ne me rassure pas mais au fond je sais que ça ira car
    ce n’est de toute façon pas sa façon la plus courante de me signaler son envie
    elle ne plonge pas tjs son regard dans le miens pour me signaler mais quand elle le fait c’est tellement flagrant, elle me fixe sans détourner les yeux et ce jusqu’à ce que je l’emmène mais comme je dis elle ne fait pas toujours ça, à vrai dire elle ne l’a plus fait depuis longtemps, comme quoi oui les signaux évoluent (elle faisait plus cela quand je la portais sur le ventre en réalité et que c’est moi qu’elle regardait et pas encore tout ce que je faisais)
    et puis aussi, j’ai l’habitude de devancer ses signaux en sortie (quand je vais faire les courses, je propose des arrêts pipi) mais à la maison aussi parfois (sans forcer non plus hein) ça m’arrive quand je ne suis plus ni dans le timing, ni dans l’intuition ni dans l’ecoute des signaux ni rien de tout ça, je la mets comme ça, quand je ne sais plus depuis cb de temps elle n’a plus fait pcq je suis trop occupée dans mes actes (ou dans ma tete ou dans nos jeux etc.)

    et enfin une dernière chose c’est que en plus de ses signaux courants ou soit elle s’énerve, fait des sons propres à ça (ou se met à gesticuler en effet de plus en plus, mais difficile à dire car soit je l’emmène faire au bon moment, soit elle gesticule mais j’ai cru que c’était pour autre chose! ben oui pcq elle ne gesticule pas que pour me signaler cela… elle gesticule aussi pour dire qu’elle veut attraper qqch, ou simplement pour montrer sa joie par rapport à ce qu’elle voit et/ou entend..
    ça peut preter à confusion!

    (là aussi je suis curieuse de voir en détail ce qu’il en était pour toi avec Haize)
    comment ça s’est passé quand elle a commencé à manger, se déplacer…

    l’évolution^^

    tout ce que tu m’as dis me rassure, meme sur la motricité (mais je reviendrai ici pour parler du sujet car le debat est passionant et j’ai bcp à dire là dessus, à échanger également)

    ps: tu as porté jusque 8 mois environ et ta fille était parfois posé parfois ou pas du tout avant ses 8 mois?

    et comment Haize a vécu ses premières expériences sur ton dos? je lis bien pour toi qu’il a fallu un temps d’adaptation… ça me semble normal mais ça me rassure de le lire

    nous ça fait depuis un bout de temps qu’on la pose de temps en temps comme je t’ai dis (et elle va seulement sur ses 8 mois)

    sans compter qu’au debut, je la posais sans capté que c’était normal son besoin des bras (j’avais bien prevu de la porter avant sa naissance mais je ne m’etais pas figuré à quel point je le ferais) du moins je pensais la porter pendant ses moments d’ éveil et la coucher pour certaines siestes (pas forcément toutes) mais je n’ai jamais reussi. dès que je ne suis plus “collée à elle” soit elle pleure, soit elle se reveille (puis pleure) de toute façon quoi qu’il en soit elle ne s’endort pas si elle n’est pas contre moi et se reveille très vite si elle sent mon absence. du coup j’ai tout mis en place pour la porter non stop … (je reviendrai aussi sur ce sujet à un autre moment mais on m’a bcp dis que c’était de ma faute si elle avait tant besoin de moi…)

    par la suite et tjs mnt il y a certains moments où elle est posée et pas seulement les fois où on a voulu ou veut qu’elle decouvre la vie au sol .. (je te dirai une autres fois dans quelles circonstances)

    et je repondrai à tout ce que tu m’as dis sur la motricité libre (merci pour ton point de vue la dessus aussi)

    ça donne déjà plein d’idées d’articles à rédiger! 😉 => c’est aussi pour ça que j’ai envie d’imprimer nos échanges… finalement on y met ce qu’on pourrait ecrire sur nos blogs 😉

    je comprends ta culpabilité pour ce pipi loupé alors que tu parlais, quelle age avait-elle à ce moment là? il y a des tas de petites ou grandes choses comme ça où je m’en veux aussi terriblement qui n’ont pas forcément à voir avec l’hni.. meme si parfois, il m’est arrivé de ne plus l’écouter sur ses besoins, pendant ne fusse qu’une heure où je voulais parler avec ma voisine et avoir une vraie conversation sans m’interrompre, c’est tres egoiste de ma part mais bon, avoir un bébé 24h/24 sur vous depuis des mois… c’est tellement prenant qu’au bout d’un moment… (pcq la nuit aussi ma petite estelle a très souvent besoin d’etre rassurée par sa maman)

    pour revenir au portage, je ne sais porter que d’un côté également! de l’autre je suis complètement gauche, impossible de la maintenir ou de faire qqch, je ne sais me servir que de ma main droite et ne sait la porter que sur ma hanche gauche.

    pour revenir à la motricité, quelle genre de tapis as tu utilisé? je veux dire, ne s’est elle jamais fais mal? estelle s’est cognée la tete l’autre jour sur le tapis car pas assez épais que nous avions mis.. et elle a pleuré bien evidemment (elle qui ne pleure quasi jamais)
    voilà un exemple de truc pour lesquels je m’en veux… de toute façon dès qu’elle verse des larmes je m’en veux… je fais tout pour que ça n’arrive pas mais parfois ça arrive (si elle a été trop longtemps dans les bras de mamie avant de reprendre la route elle pleure apres moi dans la voiture, elle hurle plutôt) ce qui n’arrive pas quand elle a eu sa dose de maman chez mamie aussi… mais pour faire plaisir à mamie je laisse estelle un peu plus longtemps dans ses bras… puis au final on le paie toutes les deux dans l’auto… elle pleure et moi ça me va droit dans les trippes! … après non je ne pleure pas avec elle, je la prends dans mes bras au plus vite et me reconnecte à la douceur pour faire passer ce gros chagrin… je nous console toutes les deux en me mettant dans une bulle d’amour… (plutôt que culpabilisé à fond ce qui ne sert à rien)

    je te parlerai de mon ressenti par rapport à la motricité libre plus tard (à mon avis par mail) sinon ça va devenir bcp bcp trop long ici)… mais merci pr ton point de vue! et de m’avoir rassurée la dessus aussi.

    (j’ai tellement envie d’aborder tous les sujets de la maternite avec toi…)

    bonne soirée 🙂

    laurie

    1. Coucou Laurie,

      décidément, il y a des fois où mes commentaires ou réponses à tes mails doivent être revus, ou je ne sais pas quoi d’autre. J’ai commencé à te répondre la dernière fois et je ne sais pas ce que j’ai fais, j’ai cliqué sur un onglet dans le tableau de bord de mon blog, ça a changé de page sans sauvegarder ce que j’avais déjà écris… :/ Bref, y’a plus qu’à tout recommencer !

      Oui j’adore répondre aux lecteurs, même si je ne te considère pas comme une simple lectrice 😉

      C’est certain, je suis passionnée par l’écriture, mais répondre aux personnes qui prennent le temps de lire ce que tu écris et de commenter, c’est encore au-dessus, je trouve. Déjà, c’est flatteur, et c’est un peu comme un retour sur investissement, lol 🙂 Quand on écris, on le fais pour les autres en espérant que cela sera lu, apprécié, compréhensible etc.… Quand il y a quelqu’un qui se donne la peine de partager son expérience ou de poser une question, moi, je me dis que ce que j’ai fais a été utile à cette personne et ce qu’elle me dis ou demande me fais encore plus avancer, c’est super ! Et parfois, une relation se crée (comme avec toi) et ça c’est du bonus 🙂

      Moi non plus je ne connais pas vraiment la différence entre le onbu et le mei tai. C’est un peu comme avec le wacotto qui ressemble très fortement au tonga. Sauf qu’on peut aller dans l’eau avec le tonga, je ne sais pas pour le wacotto, et toi ? Je n’avais jamais entendu parler de ce mode de portage avant que tu n’y fasses allusion dans un de tes premiers mails…
      Pour le sling, il est conseillé de porter sur le dos à partir de 10/12 mois, selon les marques. Et comme tu dis, il ne faut pas que se fier à une notice, mais plutôt à son instinct. Les occidentaux ont besoin de tout maîtriser et ont la peur des accidents, donc les fabricants se couvrent avec des consignes de ce genre. Heureusement, chez les Yekwanas, la vie est plus simple. Plein de mamans adorent le sling justement parce que pour le portage dos, c’est très simple d’installation, et en plus on ne réveille pas (ou il y a moins de risque) le bébé qui s’est endormi sur le ventre ou la hanche. Mais, vraiment, moi je n’aime pas ça. Peut-être qu’avec mon fils, ce ne sera pas pareil, on verra !

      Nous avons eu un cours individuel par notre doula qui est monitrice de portage lorsque j’étais enceinte de ma fille. Elle m’a réexpliqué deux ou trois trucs « en vrai » (même avec un poupon lesté, ce n’est pas pareil!), quand ma fille avait un mois ou deux. C’était chouette, mais je suis sûre qu’on a tous besoin d’un peu de temps pour s’y faire. Même si cela est relativement simple avec un sling, ça se saurait si tout le monde pouvait le faire sans cours… Le cours aide à comprendre plein de choses sur le portage physiologique, le maintien de la tête et du dos, comment installer facilement, pourquoi telle écharpe est faite comme ceci et l’autre comme cela.
      A ce propos, ma doula dit que pour les portages longs, le sergé croisé est indispensable. Un tissu en « stretch » aura tendance à se détendre et il faut régulièrement resserrer… Une écharpe en sergé croisé peut paraître « rêche » au début mais on s’habitue, et effectivement, c’est très confortable de porter sans que cela ne bouge !

      Ah, et je ne sais pas ce qu’est l’écharpe « tube ». Peux-tu m’en dire plus ?

      Je ne savais pas que les bébés pour lesquels l’accouchement avait été long pouvait ne pas tolérer l’écharpe, pour son côté « enfermé ».
      Mon accouchement a duré 12h (il y a beaucoup plus long pour un premier, je pense?)… et j’ai fait quelques essais d’emmaillotage quand ma fille avait 1 mois et demi environ. Cela l’apaisait… mais gênait beaucoup mon mari, alors je n’ai pas insisté !

      Je me souviens par contre que j’ai très rapidement libéré un de ses bras quand je la portais. Vers 5/6 mois…
      Puis les 2 bras dans la foulée, vers 7/8 mois. Il fallait qu’elle puisse toucher ce qu’elle voulait. Et comme elle tenait très bien, tout allait bien.
      Tu as bien raison pour l’utilisation du wacotto, il faut oser suivre son instinct parfois. D’ailleurs, c’est une recommandation que Jean Liedloff fait dans son livre pour être en phase avec notre société et essayer au mieux de respecter le continuum du bébé : porter sur la hanche le plus possible avec un bout de tissu.

      C’est clair qu’en HNI, vu que personne ne sait pratiquer ici, il faut défricher le terrain pour trouver des solutions et simplifier tout cela. Car c’est la base, ce doit être simple. Je pense souvent à ce qu’Ingrid Bauer écrit dans son livre pour me rebooster quand je stagne sur un truc : si l’on est vraiment décidé à élever son enfant de cette manière, la créativité nous fera toujours trouver des solutions 🙂

      On se trompe tous et toutes à un moment donné (parfois souvent) sur les signaux qu’émettent nos bébés. Là non plus, ça ne nous paraît pas toujours simple. L’expérience m’a montré que plus je lâchais prise et plus les signaux m’apparaissaient clairement. C’est comme quand je bute dans ma communication avec un adulte : je me rends compte que je veux tout contrôler en partant seulement de moi. Je ne comprends pas cette personne et parfois, c’est conflictuel. Il s’agit d’elle et de ce qu’elle veut exprimer, alors, tout bêtement, je me mets à sa place et je lâche. Souvent, ça vient quand même. Parfois ça met un peu plus de temps que d’autres fois, mais c’est la vie 😉

      Je comprends ton appréhension pour le portage dos. Mais quand même, tu as l’air de bien laisser libre cours à ton intuition et cela fonctionne, alors je pense que cela mérite d’être exploré !
      C’est sûr les signaux changent, et je pense que le bébé s’adapte à l’adulte qui s’occupe de lui autant que l’adulte s’adapte à la manière de communiquer de l’enfant. Tu dis par exemple qu’elle plongeait plus souvent son regard intensément dans le tien en étant portée sur le ventre, et que maintenant elle le fait moins. C’est peut-être qu’elle en a moins l’occasion, la vie faisant qu’elle est moins (plus du tout?) portée sur le ventre. Elle s’adapte et se dit peut-être qu’un autre signal sera plus clair pour toi. Je suis tout-à-fait certaine que le bébé privilégie le signal auquel le parent répond le plus…

      Moi aussi j’ai proposé très souvent en sorties sans signal (remarqué en tout cas) ni timing (ou je ne savais plus) ou intuition, et je me suis rendue compte que c’était cela aussi l’intuition : se reconnecter alors qu’on a l’impression de ne plus savoir où en est après avoir été déconnectée (ou connectée différemment) pendant longtemps. Ça a très bien marché à certains moments et à d’autres pas du tout…

      Pour moi aussi, le décryptage des signaux n’a pas toujours été simple. Pendant le portage, aucun problème, mais le reste du temps, ça a pas mal changé. Quand elle avait environ 4 mois jusqu’à 6 mois peut-être, elle poussait tout doucement. J’ai toujours interprété cela comme « j’ai envie de faire pipi », ce qu’elle faisait dès que je suggérais.
      Et ce qu’il y a de drôle aussi et que je ne manque pas d’expliquer à beaucoup de mamans, c’est qu’elle a beaucoup de gaz avant de… faire pipi ! Ce peut-être caca aussi, mais elle émet d’autres signaux en même temps. Quand il n’y a que des gaz, c’est pipi. Donc, il faut veiller à ne pas entrer dans les clichés : « tiens, elle pète donc elle veut faire caca… »
      De toute façon, maintenant elle va au pot seule 95 % du temps. Et puis elle piétine aussi ou serre les cuisses quand elle veut faire pipi, et parfois se touche le pubis : les signaux très clairs des enfants de 2 ans environ 🙂

      Vers 8 mois elle est entrée dans une longue grève du pot. Temps où on a remis des couches à temps complet, lavables au début, puis jetables. Je n’arrivais plus à déceler les signaux, ni le timing, et elle ne voulait pas être changée. C’était pas simple. Là où elle n’avait pratiquement jamais fait caca dans une couche, tout allait dedans. Elle ne répondait, au mieux, pas du tout à mes suggestions. Au pire, elle se mettait en colère si je tentais quoique ce soit.
      Elle a commencé à se mettre debout, puis à marcher vers 10 mois. La marche était acquise à 11 et les choses ont recommencé à fonctionner niveau communication entre elle et moi vers 12 mois.
      Par contre autant te dire que les signaux étaient tous complètement différents, ensuite. Pour le caca, elle s’est mise à venir nous voir pour faire un câlin et elle faisait uniquement dans nos bras. Parfois elle n’acceptait pas qu’on mette le pot sous ses fesses : elle angoissait de faire caca. Alors on laissait la couche, lui disait doucement qu’elle faisait caca en allant dans un endroit calme si besoin, et on la changeait tout-de-suite.
      Pour pipi, c’est un moment où elle n’a accepté de faire que debout dans la douche. Puis parfois assise mais dans la baignoire. Bébé elle faisait allongée et souvent avec l’eau qui coule, mais pas toujours. Là il fallait que l’eau coule sinon ça ne venait pas. Je n’ai plus décelé de signaux de sa part pour pipi à partir du moment où elle est entrée en grève du pot. Quand c’était fini, je me suis basée sur le timing et mon intuition, surtout. Rapidement, je me suis mise à très rarement me tromper. Le hic c’est que là encore elle ne voulait pas toujours aller jusqu’à la douche (qui est à l’étage, donc je l’interrompais à chaque fois) pour faire. Alors j’ai pris mon mal en patience. Si ça atterrissait par terre ou dans la couche, je continuais de communiquer. Et sinon, tout allait bien. Au début, je me disais que c’était embêtant d’aller jusqu’à la douche pour ça, je m’inquiétais qu’elle ait besoin de faire debout toute sa vie (!) et puis quand elle refusait (à un moment donné c’était presque systématique) je me disais qu’en fait, quand elle faisait dans la douche, c’était super et que j’ai eu tort de me plaindre et de m’inquiéter… Vers 16/18 mois (désolée, je ne note pas l’âge semaine par semaine avec les signaux etc …. ça reste grosso modo dans ma mémoire) elle faisait tout le temps dans la douche ou la baignoire, elle ne refusait jamais. Elle a tranquillement commencé à se servir du pot, mais c’était pas souvent (une fois par jour au début) de sa propre initiative. Je suggérais encore. Puis petit-à-petit, elle est allée de plus en plus au pot, avec mes suggestions toujours, puis seule.
      Par contre pour caca, à partir du moment où elle a voulu qu’on la porte pour faire dans nos bras, ça n’a fait qu’empirer. Elle est très facilement constipée, alors je suis toujours en train de remanier son alimentation. Plus les selles sont dures, plus elle a mal bien-sûr. Maintenant nous le savons car elle le dit clairement. Bébé elle pleurait parfois en faisant caca, alors même si on m’a déjà dit que les bébés pleurent en faisant caca, moi je savais que ce n’était pas ça. C’était le lait en poudre tout dégueu qu’on lui donnait. C’est mon mari qui s’est occupé de ce genre de détails quand elle est née et jusqu’à 1 mois et demi environ : j’étais trop malade et fatiguée. Quand j’ai refait surface, je l’ai amenée chez mon homéopathe qui m’a conseillé exactement ce à quoi je m’attendais : lui donner du lait de riz infantile. Elle a même dit que je pouvais lui donner du lait d’amande infantile, mais il n’en existe pas avant 6 mois. Donc, nous sommes passés au lait de riz et tout est allé beaucoup mieux.
      Je reviens au moment où elle a voulu qu’on la porte pour faire caca, vers 13/14 mois… ensuite elle s’est mise à carrément refuser qu’on la prenne dans les bras et elle mettait sa tête sur nos genoux. Il ne fallait pas lui parler, surtout pas lui demander ou lui dire qu’elle faisait caca. Un peu plus tard on ne pouvait pas la changer, alors ça prenait un temps fou. Elle était très embêtée avec ça. Puis, j’ai compris ce qui n’allait pas, car elle n’avait pas forcément des selles dures. Parfois oui, mais d’autres fois, je pense que le port de couches intensif pendant quelques mois a crée chez elle ce qu’on appelle la peur de perte de matières. J’en parle ici si tu n’as pas lu cet article… https://heureux-sans-couches.com/phobie-des-toilettes/ Je rajoute le lien car je ne l’avais pas fait 😉

      Pour ce qui est du portage et de la motricité libre, nous avons posé notre fille au sol avant ses 8 mois. Moi j’avais parfois besoin qu’elle soit posée, et puis cela m’a aidée pour la période d’observation en HNI.
      De plus, elle ne dormait pas toujours dans l’écharpe. Donc je la mettais dans le lit de cododo pour la sieste. Elle a dormi la nuit jusqu’à 8 mois avec nous et jusqu’à 7 mois environ dans ce petit lit. Ensuite j’ai commencé tranquillement à la coucher dans sa chambre dans un lit à barreaux.

      Les premiers temps en portage dos se sont très bien passés. Elle a toujours adoré ça. Et même rapidement elle s’est mise à appréhender par des cris de joies, ou des gazouillis quand elle me voyait prendre l’écharpe. Elle adore que je l’installe. J’utilise la technique du voltigeur et c’est très fun 😉
      Évidemment, je ne pense pas du tout que ce soit ta faute si elle a autant besoin de toi. Et j’ose espérer que tu ne le penses pas non plus, même si c’est dur de ne pas écouter les méchancetés des autres, basées sur de la méconnaissance. Je pense que tous les enfants sont différents mais qu’ils ont quand même des besoins similaires. Ce n’est pas parce qu’un bébé ne réclame pas les bras qu’il ne les veut pas. Peut-être (et dans la plupart des cas, je n’en doute pas) qu’il l’a réclamé mais que ce besoin n’a pas été entendu, et donc, il a arrêté de le demander. Ses parents n’ont peut-être pas compris ce qu’il voulait. Peut-être qu’ils n’étaient pas prêts à lui donner ce genre de réponse. Ou peut-être enfin qu’ils ont complètement refusé de le porter car pour eux ce n’est pas bien. Ça, tu le sais très bien, j’en suis sûre. Évidemment, quand on répond au besoin du bébé, parfois avec des réflexions de ce genre, on pourrait penser qu’on est esclave, sauf que ce bébé a besoin de cela à ce moment-là. Si on ne répond pas à sa demande (dans la limite de nos capacités et de notre volonté, car bien-sûr chacun fait ce qu’il peut et avec les moyens qu’il détient au moment) il y aura un manque qui JAMAIS ne sera comblé (ou difficilement). En tout cas ce sera à l’enfant (souvent déjà devenu adulte au moment de la prise de conscience) de faire la démarche de comprendre ce qu’il se passe afin de combler ce besoin inassouvi, et ça peut prendre beaucoup, beaucoup de temps ! Je pense que la plupart des gens (de mon entourage en tout cas) en aurait besoin, et parfois même sans le savoir, en pensant juste que c’est normal d’être comme ça, d’être stressé, d’être accro à la cigarette ou à je sais pas quoi d’autre, d’avoir mal au dos, d’avoir des difficultés de sommeil… Ça aussi, je n’en doute pas, tu l’as très bien compris. La lecture du concept du continuum m’a beaucoup appris et bien-sûr, parfois, ça n’a pas été très drôle. Mais, j’ai le désir d’aller au bout des choses et d’être heureuse afin d’élever mes enfants dans le respect de leur propre continuum et qu’ils soient épanouis. Je suis tout-à-fait certaine qu’on peut lire un tas de bouquins sur la parentalité positive sans jamais réussir à rien mettre en pratique (beaucoup de parents s’en plaignent et disent même parfois que c’est très culpabilisant comme méthode). Je pense que sans un travail (approfondi parfois) sur sa propre éducation, sur la formation de sa propre psychologie et sur l’écoute attentive de ses besoins, effectivement tout travail est vain…

      Voilà déjà une partie de réponse à ton commentaire. Je m’arrête là car le devoir maternel m’appelle 😉

      Comme d’habitude c’est toujours un grand plaisir d’échanger avec toi mais notre addiction à l’écriture et à la lecture nous jours parfois des tours, ça fait déjà une heure que j’écris et j’ai commencé ce message il y a 3 jours!!!

      Je t’embrasse 🙂

      Bonne journée,

      Natacha

  3. coucou,

    je reviens décidément ici pour aller au bout de toutes ces choses dont je t’ai dis que je te parlerai plus tard car ça me trotte dans la tete et comme ça se sera fait.
    meme si tu ne m’as rien demandé de tout cela, comme tu me dis aimer me lire, bah je continue.. ^^

    d’abord désolee aussi si je te pose parfois plusieurs fois les memes questions pour cette histoire de tapis, en réalité je me demande si je vais acheter les puzzles en mousse supers à la mode .. esteban n’est pas favorable (d’après lui c’est surement encore fabriqué en chine et ça pollue, c’est encore de la mousse) à voir pour la fabrication en chine (de toute façon on ne sait que difficilement y échapper en général) mais je ne lui donne pas tout à fait tort de croire ça au premier abord…

    moi je me dis que l’avantage de ce puzzle c’est que peut etre que la densité se rapproche de celle du vrai sol sur terre, dehors en comparaison à celui de notre carrelage (puzzle ou pas c’est ce que j’aimerais tenter de reproduire) même avec un tapis classique sur le carrelage où là ça reste encore fort dur.. et estelle s’est cognée à savoir qu’elle était déjà dessus depuis un petit moment et que ça devenait sans doute trop long pour elle de maintenir la position ventrale même si elle s’y était mise toute seule après que je l’ai posée sur le dos.

    mais soit, j’aimerais ne pas la reprendre à chaque fois qu’elle se cogne, car je me dis que si le support avait été plus propice peut etre ne se serait elle pas fait mal et aurait poursuivi encore un peu ses petites investigations… et là est mon but, qu’elle se sente à l’aise et ne pas la reprendre à chaque fois au moindre truc (bon là ce n’était pas moindre)

    faut-il adapter le support ou alors, tant pis, ça a fait mal une fois (en réalité c’est arrivé 2 fois et ça commence à m’embêter sérieusement), elle le sait et voilà,
    à elle de prendre en charge sa popre sécurité ok aussi, mais dans la nature la terre me semble tout de meme bien moins dure que le carrelage meme avec un tapis disont classique

    d’où je me demandais comment tu avais fais et si tu avais eu ce genre de “souci”

    puis bon, peut-être que je me pose trop de question qui sait qu’avec un puzzle elle ne se serait pas fait mal aussi… mais bon je pense que la question est légitime quand bébé se cogne et pleure… ça met tellement mal à l’aise… ça donne l’impression d’etre la pire mère du monde alors que ce n’est pas le cas, je suis juste une maman qui apprend et c’est bien pour estelle que c’était le plus dur (dans ce cas on a vraiment pas envie que ça se reproduise)

    ok d’apprendre par essai erreur, mais je nuance aussi… nos choix et notre influence est tellement enorme sur les bébé que le choix meme d’un bete tapis pourrait p-e changer bcp de choses à son niveau.

    pour revenir au puzzle ce qui m’intéresse c’est qqch qui se rapproche de la sensation naturelle cad qui n’est ni trop mou, ni trop dur et qui tienne en place. (je pourrais aussi acheter un tapis de gym) mais comme les normes pour les jouets d’enfants sont apparemment plus strictes (bien que ça ne veut pas dire charrette) … ça me rassure davantage.

    le truc c’est que c’est encore du marketing et que franchement si on veut une surface intéressante, un seul pack ne suffit pas et ça coute horriblement chez pour ce que c’est je trouve. (mais comme on ne vit pas dans la nature, si je veux me rapprocher d’une sensation au sol naturelle , je vais p-e opter pour ça quand meme malgré les inconvénients etc.)

    enfin bref, je sais pertinement que ce n’est pas à toi à trouver les réponses à notre place et qu’on doit faire des essais avec différentes sortes de tapis pour trouver ce qui convient à notre famille (car finalement il s’agit d’un tout, pas juste du bébé) , que chaque bébé est unique mais voilà, c’est vrai que ton avis est tjs intéressant. 😉

    pour le portage, la question plus concrète que je me posais c’est si tu devais carrément enlever toute l’écharpe, tout défaire et tout refaire ou si tu sortais juste Haize du dos et la remettais comme ça directement dans l’echarpe? (ma question parait naive et à mon avis la reponse était de soit tout défaire ou partie)

    mais je sais que certaines mamans en portage ventral laisse l’écharpe et enleve et remette bebe dedans sans rien touché à l’écharpe (meme si j’avoue avoir du mal à croire que tout tienne super en place) je me demandais si cette façon de faire pouvait s’appliquer en portage dos mais j’en doute grandement, ça semble mission impossible ^^

    voilà , tu as bien sur répondu à mes questionnement (mais une question en amenant une autre) et surtout je ne formule pas toujours mes questions comme je les pense…
    c’est assez ralant parfois..

    je pose aussi deux fois les memes questions alors que tu as déjà repondu (là vmt, désolée) comme quand je t’ai redemandé si tu avas posé Haize avant ses 8 mois, à la relecture de tes réponses, c’est oui 😉

    pour ce que tu me disais et ta culpabilité du pipi loupé dans l’écharpe je te demande quelle age elle avait pcq je me demande si l’âge ne joue pas aussi (sans doute que plus ils grandissent, plus on pratique et moins ils supportent les accidents, ça me paraitrait logique mais estelle est encore trop petite que pour que je tire cette conclusion.. puis un bébé n’étant pas l’autre)…

    comparer peut contribuer à comprendre certaines choses cela permet de faire des généralités (qui peuvent aider en servant de point de repère mais qui ne sont en aucun cas des choses fixes pour tous) à chacun de faire la part des choses

    mais comme tu le disais dans tes mails ça n’a pas que du bon de comparer, ou plutôt tout dépend avec quel regard on compare… par exemple en ce qui concerne les bébés, comparer pour apprendre des choses est intéressant (vraiment moi ça m’aide de savoir à quel âge un bébé porté et en motricité libre commence à marcher de façon générale, ça donne un repère)

    mais il ne faut pas que cela mène à des idées ancrées, à une pression ou une compétition, à penser que c’est mieux chez les autres (et par pitié surtout de pas mettre les bébés et leur apprentissage en compétition) quand on entend parfois “ah non le mien n’est pas encore propre” dis sur un ton de reproche devant l’enfant, c’est navrant et préjudiciable. je pense que ces choses peuvent etre dites (bien que comme on en a déjà parlé dans ce cas le mot propre n’est vraiment pas bien choisi) mais tout dépend sur quel ton ces choses sont dites… avec douceur, ou en reproche?
    finalement peut importe ce qu’on fait qu’on compare ou non , tout dépend de comment on le fait… dans quel but… en somme de l’etat d’etre de la personne qui compare…

    car de toute façon nous ne pouvons échapper à la comparaison… je pense qu’elle fait partie intrinsèque de l’etre humain. (comme l’indien yekwana qui a construit un parc pour son enfant avant de le détruire) il a bien dû comparer ça qq part pour que l’idée lui vienne à l’esprit.

    puis c’est surtout en comparant qu’on apprend…

    bref, je pense que tu vois où je veux en venir, et ce que tu soulevais dans tes mails étant sans nulle doute une comparaison basée entre autre sur un esprit de compétition si prédominant dans notre société (et pour ma part c’est plutôt ça que je pointerais du doigt en y réfléchissant)…

    tout ça prête à débat, nous avons tellement de conceptions mentales à revoir à un niveau collectif mais aussi individuel (et c’est un travail difficile)

    je te dis tout ça mais voilà, je n’ai que ça a pensé pour le moment, ça aide ^^ (enfin pas tout à fait, mais étant en congé parental j’ai du temps)

    puis pour ce pipi loupé (oh décidément, je m’acharne tu diras)… ça me fait penser aussi au fait de faire faire pipi justement quand il y a des gens vis a vis du regard des autres mais aussi du point de vue du bébé… un pipi devant une tierce personne peut parfois bloquer le bébé (pour estelle si il y a qqn parfois ça la distrait (pas tjs), elle prefere rire avec la personne qui la regarde et elle attend que celle-ci s’en aille et hop alors le pipi vient tout de suite). en tout cas elle ne semble nullement gênée et ça je me dis que bien qu’il faut respecter une part d’intimité chez ses enfants (et encore que là aussi ça fait debat dans ma tete) il ne faut pas pour autant instaurer de gene sur les choses du corps humain (ni sur rien d’ailleurs).. chez nous ça arrive qu’elle fasse devant qqn, ou pas, que je ferme la porte de la salle de bain… ou pas… en fait, tant qu’elle sourie et qu’elle fait, je ne me prends pas trop le chou ^^ si je sens qu’elle a besoin de plus de calme ou d’etre seule, là je veille à bien fermé la porte…
    sinon rien ne change par rapport à avant sa naissance (les portes étaient déjà tantot ouvertes tantot fermées)

    et tant pis si ca gêne les gens 😉 voilà, ça fait partie de ton expérience, parfois il faut se dire qu’il faut vivre une chose pour comprendre que ce n’était pas la meilleure voie pour soi, ça nous met sur le chemin que l’on veut réellement prendre si tu vois ce que je veux dire. l’idee etant pour toi ici de prendre un chemin dans lequel le regard des gens ne serait pas plus important que les besoins de tes enfants. c’est imagé mais j’espère que tu vois où je veux en venir 🙂

    puis à propos du regard des gens de toute façon qu’il soit bienveillant ou pas on n’y changera soit rien du tout, soit ça fera évoluer la personne vers une prise de conscience. donc autant le surpasser, ça peut donner de bonnes idées à d’autres
    (et si ils préfèrent critiquer c’est leur affaire, pas la nôtre c’est ce que j’en viens à me dire après tout, chacun est responsable des pensées qu’il cultive et nous sommes responsable des pensées qu’on cultive nous memes vis à vis des réactions des autres et nos pensées influence celle des autres aussi comme tu me l’as justement expliqué tout au long de tes ecrits 🙂 ) c’est comme un cercle…

    parfois on a peur pour rien aussi (certains ne sont pas du tout étonnés que j’emmène estelle faire pipi, ils pensent à mon avis que c’est courant, comme si c’était déjà un bambin quoi) alors qu’elle est encore toute petite … certains la croient bien plus âgée qu’elle ne l’est et certains aussi n’y connaisse tellement rien en bébé que de toute façon, ça ne leur fait ni chaud ni froid. si tu fais ce que tu fais avec ta fille c’est sans doute que c’est ce qui est approprié (comme ce n’est pas leur domaine les bébés ils ne remettent pas en question) … je pense ici à un petit papi que je croise quand je me promène 😉 il a bien eu des enfants et a plein de petits enfants, mais d’apres sa reaction (nulle) la fois où il a voulu me faire la conversation et que je lui ai dis que je revenais dans 5 min pcq j’allais faire faire pipi a estelle, il m’a juste donné l’impression d’avoir très bien compris ce que j’allais faire (je lui avais dis qu’elle ne portait pas de lange) mais de n’avoir aucune idée de comment ça se passait avec les autres petits bébés.. (ou alors ce qui est plus probable c’est qu’il a cru qu’Estelle était un grand bébé qui va déjà sur le pot ou qui marche ou que sais-je qu’elle ne fait pas encore et qu’elle est encore loin de faire!

    merci de m’avoir rassuré surtout en me disant que si estelle pleurait c’est que ca ne venait pas que de ma propre initiative (c’est tout à fait juste mais ça prete à debat pour certains)..

    … je te laisse j’ai encore tant à te dire (concernant cette conversation) (pour la motricité) comme d’hab mais bon…. plus tard 😉 bizz

    1. Coucou Laurie,
      et merci de ton commentaire (auquel j’ai mis super longtemps à répondre totalement!)

      J’avais (je crois l’avoir donné à la période de Noël) un tapis “puzzle” en mousse. En tout cas c’est certain c’est made in China, et je suis d’accord avec ton conjoint c’est pas top. Surtout que beaucoup de bébé mordent les bords du tapis (plein de colorants, de colles, de produits chimiques tout dégueus…). je m’en servais dans le cadre de mon métier d’assistante maternelle et ma fille n’est que rarement pas du tout?) allée dessus. Oui c’est vrai que c’est assez ferme et ressemble plus au vrai sol qu’un tapis tout mou. Les fois où j’ai posé ma fille au sol (ce n’est pas beaucoup arrivé avant qu’elle commen bien à bouger je dois dire) elle était sur une couverture repliée et donc assez molle pour ne pas qu’elle se fasse mal mais quand même ferme. Là c’est à voir car elle ne s’est jamais cogné la tête, contrairement à beaucoup plus tard quand je devais la changer et que je voulais l’allonger sur le tapis de change et qu’elle se jetait en arrière… c’est arrivé plusieurs fois, alors déjà que j’étais pas contente de lui mettre des couches, elle était furieuse que je l’allonge et elle ne voulait vraiment pas être changée… Bref, hors sujet!
      Complètement d’accord avec toi, ok pour apprendre car quand on devient parents on ne sait pas tout sur le maternage et on apprend à connaître son enfant au fur et à mesure, mais il y a des fois, comme celles que tu cites, où c’est vraiment embêtant, je confirme. Le puzzle me paraît tout indiqué dans ton cas, en bref car Estelle se retourne et a donc besoin d’espace. Je laissais ma fille sur la petite couverture me concernant, et elle en sortait (assez rapidement) pour crapahuter sur le ventre puis très vite à 4 pattes (vers 8/10 mois). Et elle s’est mise debout dans la foulée donc les choses sont allées très rapidement, la question du tapis, on n’a pas eu trop le temps de se la poser, lol!
      Moi j’avais un puzzle numéroté de 0 à 9 et quand tu installais tout, la surface était plutôt grande (elle recouvrait toute la surface du salon). Ca prenait trop de place pour être laissé non-stop en fait pour moi. On ne pouvait plus circuler sans marcher dessus, et donc il fallait l’installer et le désinstaller à chaque fois (ce qui me gonflait j’avoue). Ne t’en fais pas j’aime bien donner mon avis quand on me pose la question, et je dirai simplement que je ne peux pas choisir à ta place tu as raison, mais juste parce que je ne connais pas tous vos critères, comment est votre maison, les choix que vous faites en matière de consommation, votre budget… bref et un tas d’autres critères à prendre en compte.
      Pour le portage dos, oui, bien-sûr, il faut tout défaire et replacer le bébé une fois la commission effectuée 😉 Pour le ventral on peut seulement desserrer l’écharpe et sortir le bébé, mais il y a quand même une petite manip à faire. Effectivement cela prend moins de temps qu’en portage dos… Moi aussi je me répète beaucoup. Et parfois je loupe des questions..!
      Je te laisse le lien d’un article sur le respect de l’intimité de nos bébés, dans la pratique de l’HNI https://heureux-sans-couches.com/respecter-lintimite-de-son-enfant/
      Comme d’habitude je suis à 100% d’accord avec toi, il faut évidemment respecter le besoin d’intimité, cependant ne pas cacher les choses comme si elles étaient honteuses me paraît plus que nécessaire. Beaucoup de mamans me disent qu’elles amènent un jouet aux pot/WC pour que leur bébé élimine, et c’est un conseil que je donne pour la traversée de la grève du pot. C’est quelque chose qui n’a jamais fonctionné avec ma fille, bien au contraire. Il lui faut du calme et de la concentration. Si elle voit quelque chose ou quelqu’un, elle ne fera pas. Une fois sa concentration retrouvée, le pipi sort 🙂 En ce moment elle prend un livre pour faire caca et je sais quand une selle est en train d’être expulsée (elle en a plusieurs à chaque fois) car elle pose le livre puis le reprend une fois que c’est fini. Moi aussi parfois je me dis “pauvre chérie, tous les gens qui lisent mon blog savent tout sur son pipi et son caca” ptdr. Je vois très bien où tu veux en venir en me parlant de cette expérience de pipi loupé. Effectivement, j’ai eu peur de la réaction de cette personne, peur d’avoir besoin de me justifier sur le fait que ma fille ne porte pas de couches, sur le fait qu’elle fait pipi là, dans la nature… alors que si ça se trouve cette personne n’aurait pas réagi, comme le monsieur auquel tu parles parfois, et qui pourtant a eu plusieurs enfants. parfois c’est bien quand les gens s’abstiennent de dire ce qu’ils pensent (et que même on dirait qu’ils ne pensent rien tellement ils ne “voient pas” ce qu’ils voient, lol).
      Je te laisse pour aujourd’hui, il est temps pour moi d’aller me reposer.
      Ps : j’avais laissé un commentaire sur ton blog lorsque tu m’as fait part du lien de ton premier article mais il ne semble pas avoir été pris en compte. Ou alors il est encore en attente d’approbation. je te laisse aller voir ça et me dire. En tout cas, le sujet est très intéressant pour moi, et va le devenir encore plus d’ici quelques jours 🙂 Tu m’as ouvert les portes d’une réflexion que je n’avais encore jamais menée (en tout cas j’en étais seulement restée à mes peurs). Merci car c’est très bien écrit et c’est beau ce que tu dis 😉
      Biz,
      Natacha

  4. Coucou Natacha,

    j’ai vu seulement il y a qqs jours que tu avais répondu à mon dernier commentaire (mais ta réponse s’est affichée avant mon commentaire) du coup je ne l’ai pas vu tout de suite…

    Heureusement que je suis remontée plus haut pour relire certaines choses sinon je ne l’aurais pas vu! (vive la communication par internet une fois encore, mais bon restons positif malgré cela…)

    je dois te dire que dernièrement (notamment dans mes commentaires ici au sujet du fait de se comparer à autrui) j’avais encore qqs craintes en t’écrivant, crainte en me disant que j’espérait que tu n’allais pas me prendre pour une donneuse de leçon en quelque sorte… Il faut dire qu’en ce moment je remets énormément de choses en question, j’analyse tout ou presque et ce presque dans les moindres détails ou encore sous toutes les coutures comme on pourrait dire… ^^ (j’use et abuse d’ailleurs de synonymes, même si je sais pertinemment que le mieux est l’ennemi du bien…)

    Je ne sais pas pourquoi je suis comme ça en ce moment, je l’ai toujours été mais là je le suis encore plus depuis la naissance d’Estelle j’ai cette furieuse envie de rétablir des vérités sur un tas de choses! Voilà, je ne me veux pas donneuse de leçon car je cherche encore moi-même la vérité sur toutes ces choses (la manière adéquate de s’occuper des bébés, de mener les relations humaines, l’écologie, etc. etc.) sur tout en fait, tous les concepts y passent au fur et à mesure que ceux-ci se présentent dans mon esprit et ce en fonction des expériences de vie que je mène en ce moment (il y a peu de choses que je remette en question les choses qui ne me concerne pas de très près, mais après tout qui sait) enfin, il y a bien des limites à tout cela et heureusement d’ailleurs sinon ça friserait la folie mais voilà, pour le moment, cette partie de mon caractère est très fort marqué chez moi. Ma vie est un peu chamboulée.. j’ai renoué des liens qui s’étaient distendus avec certaines personnes par exemple… remise en question sur tout quoi, tu peux imaginer…

    Donc voilà, ne le prends pas mal si tu me parles d’une chose et que je te donne un avis contraire, ce n’est pas là dans le but de vouloir avoir raison sur toi… (l’idée est plutôt d’avoir raison à plusieurs, d’aboutir à des conclusions communes sans pour autant que celles-ci soient fixées dans le marbre et sans pour autant se frustrer si une fois on ne tombe pas d’accord sur un sujet ce qui pourrait tout aussi bien arriver) et dans le but aussi de nourrir ma propre réflexion (d’ailleurs bien souvent je remets en question les choses à mesure que j’écris sur le sujet) mais bon je me dis que ces craintes sont infondées finalement puisque plus nous parlons, plus je me rends compte que notre esprit fonctionne vraiment de manière très similaire, c’est assez étonnant, j’ai l’impression de n’avoir jamais rien vécu de tel (même pas avec le papa d’Estelle même si je suis bien évidemment très proche de lui, c’est mon amoureux et nous partageons tout ou presque) …
    je me demande à quoi tout cela tiens (hp? le suis-je? esteban l’est-il aussi? et finalement qu’est ce que ça veut dire tout cela) enfin peu importe à vrai dire… ce n’est pas si important de mettre un nom sur qqch qui nous enfermerait peut-être dans une case mais tout de même, l’étonnement est tel que là encore je ne peux m’empêcher de chercher une explication (et si j’arrêtais?) non, plus sérieusement, je pense que nous évoluons tous dans un chemin spirituel avec des états de conscience plus ou moins évolué, et je pense plutôt que toi et moi sommes à peu près au même stade sur cette roue de l’évolution tout simplement (et je laisse ces histoires de hp de côté même si parfois ça me titille de me replonger dans le sujet, j’ai trop peur que cela m’enferme, là où à l’inverse la spiritualité m’ouvre bien des portes)

    Puis il faut dire qu’on aura une chose en commun que nous ne pourrons jamais avoir avec les pères de nos filles: la compréhension commune que l’on partage autour de la maternité! certes ils comprennent, mais différemment, et nous sommes toujours un pas en avance sur eux… On vit avec nos bébés, on expérimente, et eux bien souvent ils observent et approuvent (ou réprouvent mais c’est plutôt rare). enfin je parle en nous et eux, tu me diras ce qu’il en est réellement de vôtre côté 😉 Voilà, pas qu’ils ne participent pas, ils participent grandement d’une autre façon mais sur bien des choses ce sont nous les mamans qui savons le mieux de quoi il en retourne quand il s’agit de nos bébés et ce qu’il faut faire ou ne pas faire compte tenu du fait que nous voulons les élever dans la bienveillance et la compréhension. à propos du mot “élever” je pense d’ailleurs qu’à bien des égards ce sont nos enfants qui nous élèvent 😉

    bref, il faut que je revienne à nos moutons…

    (je commence aussi à me demander combien de commentaires de la sorte ton blog va-t-il supporter avant de saturer :p)

  5. il y a peu de chances* et pas choses que je remette en question pardons (je me relis après avoir posté, j’ai une meilleure visibilité en fait)

  6. pour reparler bébé,

    je te parlais du Wacotto qui n’est pas prévu pour aller dans l’eau (faudrait que je vérifie sur l’emballage mais je ne pense pas) mais bon là encore chacun fait comme il veut, il n’est pas prévu pour mais pourquoi pas aller dans l’eau avec quand même (au risque qu’il s’abîme un peu probablement et encore que , y a eau et eau 😉 …)

    En réalité je l’utilise très très peu car il n’est pas réglable contrairement à un sling et je le trouve trop grand, j’ai choisi sa taille en fonction des recommandations du fabriquant mais il semblerait que je sois à la limite d’être entre deux tailles… de plus j’aime porter Estelle assez haut, je n’ai pas tenu compte de tout cela le jour où je l’ai commandé, et de toute façon je ne sais pas si même en tenant comptes de ces données j’aurais pu me faire une meilleure idée…

    c’est d’ailleurs pour ça que j’hésite à l’acheter de nouveau, en taille plus petit (mais bon et si là il était encore trop grand ou bien alors trop petit?!!) finalement comme il n’est pas et ne sera jamais réglable, en l’achetant sans l’essayer, on ne peut jamais être sûre qu’il conviendra… trop tard pour échanger celui que j’ai déjà… je l’ai gardé sans me rendre compte au début que ce côté un peu grand deviendrait vite dérangeant…

    je me disais que je devais m’y faire mais ça n’a pas pris… je pensais que je m’y ferais à vrai dire… (à dire vrai je me suis surtout basée sur l’avis d’une maman sur le net qui fait la même taille que moi et à qui il semblait convenir mais avec du recul il est trop grand pour elle aussi, c’est d’ailleurs grâce à son blog que j’ai connu le wacotto), ah pourquoi je ne me fais pas confiance à moi-même parfois…
    en l’occurrence en ce qui concerne le portage je galère un peu depuis qu’Estelle est née, et cette maman bien plus expérimentée que moi en la matière est un peu mon “repère du net” pour le portage, du moins je lis ses publications et j’en apprends énormément (et pas que sur le portage d’ailleurs) (il s’agit de la même personne dont je t’ai parlé à propos de cette histoire de continence…)

    enfin soit peut-être que je recommanderai celui en taille plus petit, que j’essayerai et que je renverrai tout de suite si ça ne va pas…

    mais c’est encore un achat (ah si c’était si facile le portage!!!)
    en tout cas je l’adore ce wacotto, je le trouve joli, rapide à utiliser, très léger et compact, transportable à souhait (on peut aussi se le passer autour du coup comme un snood) et surtout je le trouve très aéré,il peut être porté de deux façons dont une ou vraiment, ça en fait un moyen de portage très aéré, très ouvert si tu vois ce que je veux dire (plus qu’un sling qui est plus couvrant, il y a plus de tissus) et pour Estelle j’aimais bien, elle qui n’aime pas trop se sentir coincée!

    c’est aussi ça qui m’a séduite dans ce produit… après des portes bébés plus je me renseigne plus je me dis qu’il y en a plein de sorte! plein de marques, plein de variantes… la mode a frappé! mais aussi et je le pense sincèrement, le besoin fondamental des bébés d’être portés tend à être de plus en plus reconnu.
    cela ouvre des marchés… tant mieux, tant pis, de toute façon le commerce est dans nos vies et ce n’est pas une mauvaise chose en soit (j’espère juste qu’un jour il sera équitable et que le profit retiré de certains fabriquant ne se fera plus au détriment d’autrui comme c’est encore le cas actuellement) la grande question c’est peut il y avoir du profit dans ce cas? je n’en sais rien, là aussi je m’interroge depuis longtemps mais la question reste en suspend (j’ai plus urgent à penser^^ et j’ai aussi à rêver et vivre plus simplement aussi de temps en temps ^^)

    j’ai finalement commandé le mei tai aussi (que je n’ai pas encore reçu)
    en attendant Estelle et moi continuons nos ballades sur le dos en ergobaby original (un préformé) je pense qu’elle s’y plait et qu’elle s’y fait au portage dos, et finalement, je pense que ça ira pour rester connectée à ses besoins, même si pour l’instant je n’ai pas encore osé m’aventurer bien loin de chez nous pour cette raison.
    en tout cas pour moi c’est super inconfortable c’est aussi pour ça que les ballades sont courtes… j’ai vraiment hâte d’essayer le mei tai.

    et toi es tu contente du onbuhimo que t’a prêté ta sage femme ou ta doula je ne sais plus? j’ai hâte de connaître ton avis..

    le mei tai est un porte bébé asiatique (chinois je pense) le onbu est asiatique aussi (japonais, d’après ce que je lis à l’instant même^^) c’est un tablier avec des pans en tissus qu’on noue en effectuant des nœuds comme avec une écharpe en qq sorte (désolée c’est difficile de résumer le concept, mais si tu vas sur google, si ça t’intéresse et que tu cherches des explications, celles que tu trouveras sur le net seront surement plus claires que celle que je peux te donner ici)

    c’est en qq sorte un mix entre un porte bébé et une écharpe de portage (on peut aussi l’utiliser enceinte d’ailleurs)… à ce propos je me dis qu’il doit bien exister des manières de porter une écharpe classique aussi quand on est enceinte non?

    enfin là encore une fois, le onbu doit être plus rapide d’installation 😉

    le mei tai est apparemment plus facile à installer qu’une écharpe mais plus fastidieux qu’un préformé (mais le préformé n’étant pas aussi confort du point de vue du porteur et pas le top non plus apparemment pour le porté puisqu’il n’épouse pas le corps du bébé cm par cm) le mei tai est apparemment un bon compromis=> c’est ce que je lis de la maman dont je suis les aventures de portage!

    et n’ayant aucune expérience en la matière (ou si peu), j’ai bien besoin qu’un phare m’éclaire (voire plusieurs si possibles)!!

    et encore dans les mei tai d’après ce que j’ai pu lire sur le sujet il y a encore plein de variante…

    voilà avec esteban on avait bien pris un cours pendant ma grossesse… mais je n’ai pas été super contente de la monitrice à qui on avait commandé nos deux moyens de portage (l’ergobaby oroginal et l’écharpe jpmbb original) sous ses conseils…

    pas contente parce qu’elle a eu des problèmes avec ses fournisseurs (bien malgré elle) mais que ça a duré des mois (je dirais bien 4 ou 5 mois) si bien qu’une semaine avant la naissance nous ne les avions toujours pas! (une semaine ou à peu de choses près, je commençais en tout cas à m’inquiéter grandement de ne pas voir arriver ces produits avant la naissance…)

    je voulais la porter dès le début (il ne s’agit pas que la fameuse écharpe arrive quand estelle aurait 2 mois! merci…) et cette monitrice que j’ai trouvé au final fort passive… m’a un peu énervée .. j’étais à deux doigts d’annuler la commande… à chaque fois que je l’appelais elle me disait ceci ou cela et nous attendions et ça n’arrivait jamais… bref, je te passe l’histoire mais bien qu’elle soit bien gentille, je n’ai pas eu envie de la revoir, ni de revoir aucune monitrice d’ailleurs, l’expérience m’ayant refroidie..

    tu comprends avant la naissance je voulais aussi m’entraîner à faire les nœuds avec l’écharpe, finalement je n’ai pas pu m’entraîner.. une fois qu’elle était enfin arrivée j’ai eu bien d’autres choses à faire (esprit de nidification dont tu parles dans ton autre blog 😉 plus la valise de maternité, les derniers préparatifs..) bref

    depuis les monitrices et moi ça fait deux… je prends désormais tout mes renseignements sur le net. chat échaudé craint l’eau froide :p

  7. … suite.. finalement avec toutes ces histoires

    au début, estelle qui pleurait sans me laisser le temps de me dépatouiller avec l’écharpe…
    mais qui était trop petite pour aller dans l’ergobaby..

    ensuite l’ergobaby qui n’a plus convenu parce qu’elle passait sur la hanche…
    test du wacotto, approuvé mais seulement à moitié car trop grand (je pense vmt que je vais l’essayer en plus petit car vmt je l’aime beaucoup)

    enfin totaux des totaux, j’ai porté et je porte Estelle énormément à bras nus…
    le wacotto de tps à autres, malgré le côté trop grand il aide quand même un tout petit peu… et l’ergobaby maintenant sur le dos en attendant de voir arriver le mei tai
    et l’ergobaby pour les siestes (elle fait ses siestes dedans depuis des mois, sauf quand je vais au lit faire la sieste avec elle) et depuis des mois je me dis que ça ne doit pas etre le top à mon avis, comparé à une écharpe… mais bon de l’autre côté si elle s’y endort c’est qu’elle y est quand même suffisamment bien aussi (sinon elle n’y dormirait peut etre pas!)

    voilà j’a vraiment hâte d’avoir ton avis sur le onbu et surtout voir si le clips de devant te gêne ou pas… car avec l’ergobaby en portage dos, le clips devant moi il me dérange un peu (on verra si le nouage de devant en mei tai me dérangera ou pas)

    voilà, ça c’est pour le point “portage” j’ai fais le tour je crois…

    comme je te disais je l’ai bcp porté et la porte encore bcp à bras nus…
    finalement c’est parfois aussi facile et bien plus rapide (surtout pour l’hni) mais au final pour tout le reste aussi…

    on m’a demandé l’autre jour si je n’avais pas mal aux bras… à vrai dire non pas du tout… c’est plutôt le poignet qui trinque parfois.. et encore, ça va. tout est une question de manutention^^ mais même si je n’ai pas de douleur particulière, je trouve ça important de me tourner aussi vers les systèmes de portage afin que le poids D’Estelle se répartisse de diverse manières;.. varier la façon de porter pour préserver son corps et sa santé, même si tout va bien (pour mes bras en tout cas, car c’est vrai que le poignet, ça va aussi mais bon… si c’est pas le poignet qui trinque c’est la hanche ^^ en fait)…

    d’où l’importance de passer au dos comme on se l’est dit ^^ je vais commencer le portage dos en promenade, je ne sais pas du tout si je la porterai sur le dos à la maison, on verra…

    voilà, une chose qu’on me demande régulièrement (j’imagine qu’on a dû te poser plusieurs fois la question aussi) à savoir si j’ai mal au dos à force de la porter (hanche ou ventral)

    et je dis non, du moment que la façon de porter est adaptée (même si ce n’ets pas ou plus tout à fait mon cas avec estelle en ce moment puisqu’il faut réadapter la façon à la façon dont l’enfant évolue)… comme je l’ai lu dans un livre qui traite aussi des indiens du brésil mais pas les yekwanas (livre dont je te parlerai certainement un jour) … où il est dit que si la maman porte dès la naissance (ces indiends là porte je ne sais plus comment au début puis très vite sur le dos, vers 4 mois aussi je crois comme toi si je ne me trompe pas sur ce que tu m’as dis et si je me souviens bien de ce qui est dans le libre) son dos s’habitue progressivement… le dos se muscle à mesure que l’enfant grossit et donc les mamans n’ont pas mal au dos… voilà ce qui a été observé chez ces indiens… je ne saispas si une maman qui commencerait seulement à porter un bébé à 5 ou 6 mois aurait mal, mais pour moi c’est ok…

    mon petit poids de bébé ne me fait pas mal jusqu’à présent (bien que ça commence sérieusement sur la hanche et un peu sur le ventre) mais je pense que sur le dos, à hauteur qui me sied, tout ira bien.

    en tout cas je n’ai aucune douleur qui m’empêcherait de porter ma fille et même si ça commence à tirailler (normal aussi elle vient d’avoir 8 mois) jusque là tout s’est tjs bien passé et il ne s’agit nullement de grosse douleur.

    et pourtant je la porte toute la journée je fais mes tâches ménagères (du moins un maximum avec elle à bras là ausis je te dirais ce que je fais ou pas, pcq y a des choses qui me paraissent quand même impossible à faire en portant bébé ou du moins ça en deviendrait vmt compliqué… genre aspirer sous le lit, au milieu 😉 ) depuis qu’elle est née et je fais des belles promenades dehors (même si au début j’essayais de la mettre dans son parc pcq tout le monde me poussait à le faire,alors qu’en fait j’avais pas du tout envie qu’elle y aille)

    bref, pour résumé… ça ne fait pas mal au dos que de porter son bébé (c’est un préjugé que de le penser je trouve)… un manque d’information une fois de plus… et je trouve ça fort dommage car ce préjugé semble tenace…. à croire que les gens ne portent pas à cause de cela, en partie… (bcp de personnes me disent d’acheter une poussette… pour mon dos, je devrais faire attention etc etc.)

    et je fais attention… je m’adapte.. j’essaie d’adapter mon portage… je trouve ça réducteur leur conclusion.. enfin soit..

    pour revenir à ce que tu disais…
    c’est un plaisir de lire quand tu ecris qu’une relation se créer comme avec moi en réponse à tes lecteurs…

    je suis si contente que tu aimes non seulement écrire mais aussi répondre!
    pas sûre que tout le monde se donne la peine d’entrer en communication de la sorte…
    ce n’est pas donné à tout le monde d’accepté les critiques ou les rajouts..

    quand je commente qqch, ce n’ets pas toujours que pour dire “super article” lol loin de là d’ailleurs, je rajoute bien souvent ma pierre et ma grande langue, mais j’imagine que ça ne peut pas plaire à tout le monde..

    tant pis après tout, qu’on me réponde ou pas l’article est pourtant bien là pour susciter une réaction de la part du lecteur et je trouve dommage parfois de ne pas avoir de réponse à un commentaire … mais chacun gère son blog comme il le souhaite… c’est en tout cas toujours plus enrichissant d’ouvrir un dialogue que de se contenter de transmettre une information (écrire un article mais ne pas répondre aux réactions des lecteurs…)

    voilà tout est une question de point de vue mais là dessus une fois de plus je pense qu’on partage le même et qu’on se comprend.

    j’adore lire tout ce que tu m’écris et dans nos échanges j’essaie de réagir à un maximum de choses, surtout ce qui me sembles important, et si je ne réagis pas de certaines choses, j’en apprends , je lis je les intériorise …

    je reviendrai plus tard continuer cette conversation (qui part en tout sens) d’ailleurs je trouve que toute nos conversations par mail ou sur ton blog finissent par se rejoindre 🙂

    Estelle dort encore (pour une fois, quelle grosse sieste!) mais je vais quand même lever un peu mes fesses et faire autre chose 😉

    je continuerai plus tard.. 🙂

    à très vite!

    laurie

  8. Coucou,

    Me revoici pour poursuivre le récits de mes aventures… (en partie) parce que comme d’habitude: je finirai plus tard… à mon avis.

    j’ai oublié de te dire pour l’écharpe tube: il ne s’agit pas d’une vraie écharpe mais de deux bandes ou “tubes”… j’ai le tri cotti de babylonia comme je te l’ai déjà dit je pense (répète et répépète hum…) (encore une fois google sera plus parlant que moi, si ça t’intéresse) mais ce modèle existe dans d’autres marques aussi (je pense à la marque studio-roméo) … voilà j’utilise le tri cotti comme portage d’appoint, pour le moment il m’aide vraiment bien dans certaines situations c’est aussi rapide à installer bébé dedans …(pour le moment je fais mes courses avec lui… et l’utilise parfois chez nous aussi à certains moments où il me semble être une aide précieuse et plus appropriée que mes autres moyens de portage… tout dépend de ce que je fais au moment où je le fais… je l’utilise en réalité souvent après avoir déjà longtemps porté Estelle sur la hanche et qu’elle n’a pas encore envie de faire la sieste où là je la met bien souvent dans l’ergobaby où elle est plus maintenue (et que je veux continuer mes tâches quotidiennes plutôt que de m’assoir ou l’allonger…)

    bref, si j’utilisais une écharpe peut etre que je ne passerais pas d’un moyen de portage à l’autre mais bon voilà, là vie a fait que ‘cest comme ça ^^

    je n’en veux pas à la monitrice (je voulais te le dire) comme ça tu connaîtras aussi la Laurie plus “ronchonne” et exigeante… (mais gentille quand même, humhum) mais tout de même à sa place, j’aurais pris les chose en main d’une bien autre manière! j’aurais remuer les fournisseurs plutôt que juste attendre, ce qu’elle semblait faire d’après ce qu’elle me disait au téléphone, elle semblait les écouter et ne rien “faire” qu’attendre, encore et encore, si ça n’arrivait pas je pense que j’aurais moi-même annuler la commande de mes clients et leur aurait proposé une autre solution ou alors simplement constater mon incapacité à “livrer à temps”… pas que je sois impatiente et en réalité il s’agissait plus de 4 mois d’attente que de 5… mais tout de même… j’aime quand les choses vont bien tout simplement et là ce n’était pas le cas.. ça traînait sans garantie de voir arriver le matériel… (bonjour à l’arrivée de bébé, déjà que c’est un premier est qu’on est naturellement plus “stressée” par l’inconnu… du moins moi je l’ai été une bonne partie de ma grossesse)… je suis passée par toutes sortes d’émotions, comme beaucoup de futures mères j’imagine! en tout cas ce n’est jamais le moment pour contrarier une femme enceinte! on dira ça :p lol

    tu as eue une sage-femme et une doula, les deux? ou c’était la même personne?
    il me semble que ce sont des compétences différentes d’après ce que j’en sais…

    pour revenir aux douleurs du portage aussi: les genoux trinque aussi, mais ça dans mon cas c’est la faute à la machine à laver qu’il faudrait surélever, (ainsi qu’au panier à linge etc.) parfois j’ai envie d’investir (oui ce peut être le mot vu à quel point ça pourrait me rendre service…) dans une pince, tu sais, au bout d’un manche pour ramasser les objets au sol, le truc qui sert bien par exemple aux personnes âgées ou à mobilité réduite je ne sais pas comment ça s’appelle mais soit, ça aiderait mes genoux quand il s’agit de ramasser tout ce qu’Estelle prend en main (et qui tombe au sol quelques instants plus loin) 😉 mes genoux me diraient merci je pense…

    j’ai reçu le mei tai aujourd’hui, je l’ai essayé avec Estelle sur le dos juste comme ça vite fait, et ça m’a l’air déjà un super moyen de portage, bien plus confortable que le préformé, relativement facile à installer quand même et très joli… j’ai hâte que nous allions nous promener avec…

    comme Haize, Estelle veut passer les bras au dessus, avec l’ergobaby elle commence seulement à pouvoir le faire, moi qui hésitait à acheter le mei tai, je me suis décidée quand j’ai vu que sur le modèle que je convoitais on pouvait régler la hauteur du tablier (je dois m’y atteler et voir ce que ça donne)

    je me demandais si à ce propos avec l’écharpe c’était facile ou pas de régler la hauteur afin de pouvoir faire passer aisément les bras du bébé…

    c’est aussi sur ce critère que j’hésitais grandement entre une écharpe ou le mei tai
    (même si ça n’exclut pas l’idée d’un jour me tourner vers une écharpe pour Estelle ou un deuxième bébé)

    je n’y connais tellement rien en écharpe, mais ça m’intéresse beaucoup, je trouve que c’est noble comme portage 🙂

    je m’en rapprocherai un peu avec le mei tai, il y a quand même des jolis nœuds et ça enveloppe bien le bébé

    enfin voilà, l’ergobaby continuera à servir pour toutes les fois où il faudra aller vite (je prends le tri cotti quand je fais les courses,mais pour remonter avec mes paniers chez moi je la mets bien calé dans l’ergobaby en moins de deux et je remonte les courses)…

    vive la vie au deuxième étage … (et le portage)… pas besoin de salle de sport autant le dire (et avec l’allaitement par dessus non plus!)

    j’ai aussi finalement acheté le tapis en mousse… et je suis d’accord avec Estéban et toi … il ne vient pas de Chine mais bien d’un pays asiatique je ne sais plus lequel et il sent quand même (enfin après aération ça va mieux mais tout de même, il reste toujours des cov quoi qu’on fasse…)

    tout comme toi l’idée de le mettre dans le salon me dérange pour les mêmes raisons…
    il est dans notre chambre pour le moment (pas trop vu cette histoire de cov, mais ça ne serait de toute façon pas top non plus dans le salon…)

    en tout cas il est bien là dans la chambre, je reste toujours assise à côté d’Estelle quand je l’y met donc la question ne se pose pas encore du fait d’insérer ce tapis à notre pièce de vie ou pas…

    de toute façon notre chambre donne sur la pièce de vie ou pas loin vu que nous vivons dans un petit appartement..

    on verra plus tard si finalement il rejoindra le salon où pas…

    je suis très contente de l’avoir malgré les cov… malgré que je ne cautionne pas à 100% ce genre de produit, il s’avère bien pratique (absolument pas nécessaire j’en conviens) mais il me rassure,

    comme souvent avant d’acheter j’aime bien lire des avis sur certains articles sur le net, même si c’est à chacun de se faire son propre avis…

    là en l’occurrence j’ai lu l’avis d’un papa sur son blog, qui avait décidé d’acheter ledit tapis (pas tout à fait le même mais un de la même marque) pour exactement les mêmes raisons que moi: parce que sa fille s’était congée… et il en était content….

    Estelle ne sait pas encore congé dessus et j’espère bien évidemment que ça n’arrivera pas mais comme je le disais si ça arrivait je n’aurais aucune garantie qu’elle ne se fasse pas mal et ne pleure pas…

    l’objet est plutôt là pour me rassurer… (ça ne fonctionne que à moitié depuis les pleurs de l’autre fois) mais c’est déjà ça… maman rassurée = bébé rassuré… alors hop en avant elle n’y est pas toujours à l’aise (elle est bien plus à l’aise pour faire des rouler boulers dans notre grand lit) mais quand elle y est à l’aise (dépend de ses moments) elle y fait du ramping arrière (à mon avis plus facilement que sur le lit vu que c’est bcp plus stable même si notre matelas est assez ferme)

    voilà, il n’est pas très grand mais c’est suffisant pour mener à bien cette petite découverte du ramping…

    quand elle sera plus à l’aise (et moi aussi) si elle va à 4 pattes alors je rangerai le tapis (c’est un puzzle avec des animaux il faut dire que je le trouve hyper joli) mais je te rejoinds etnièrement sur une chose c’est que je ne veux pas qu’elle le machouille!!!

    si elle va à 4 pattes c’est sans doute là qu’elle pourra enfin explorer tous les objets et celui là je ne veux pas qu’elle l’explore du moins pas avec la bouche…

    je me dis que je pourrai toujours le ressortir plus tard, quand elle sera un peu plus grande où elle pourra peut-être quand même prendre du plaisir à jouer avec pour le côté puzzle et que ce besoin de tout machouiller sera passé (si ça passe^^ parce que c’est tellement intense!!!)

    on peut aussi s’en servir en 3d et faire un tunnel, ça peut être marrant…

    en tout cas je pour le moment je prends soin de laver ses petites mains après qu’elle ait été dessus car malheureusement ses mains sentent le tapis!

    au final je pense qu’il y a peut etre plus de désavantages que d’avantages à ce truc, c’est pourquoi je pense l’utiliser ponctuellement… (mais vu le prix j’aurais quand même envie de le ressortir plus tard pour jouer… ouh la radine qui veut rentabiliser, mlagré le côté pas trop bon pour la santé du produit… bah oui, j’ai quand même un peu envie de le rentabiliser je l’avoue) … d’ici là il aura encore plus le temps de s’aérer de toute manière, mais il ne sera jamais dénué de cov, j’en doute….

    enfin, ça n’excuse pas mais je me dis que côté cov je fais déjà tellement attention sur un tas de truc (nous n’utilisons pas de sprays wc, de déo en bombe etc. etc. nous ne nous parfumons pas…) bref, que voilà, tant pis…

    pour le moment j’ai besoin de ça pour me sentir à l’aise avec l’idée de mettre Estelle au sol et je ne m’y suis pas retrouvée avec tout ce que j’avais essayé jusqu’à présent..

    donc voilà, il faut parfois faire des compromis avec soi-même

    et avec son portefeuil et avec ses convictions éthiques, écologiques etc. (pas besoin de les développer ici pour l’instant, je suis sûre qu’on y viendra dans nos conversations et que nous partageons le même avis ou à peu de choses près sur tous ces sujets)…

    je vais te laisser, je vais m’atteler à poursuite de la rédaction d’un nouvel article (il serait temps..)

    je n’ai pas vu ton commentaire ! je n’y connais strictement rien à wordpress… et je n’ai pas vraiment le temps de m’y plonger à fond, ou plutôt quand j’ai du temps, à ce jour je préfère t’écrire… ou écrire tout court…

    je vais essayer de chipoter à tout ça. contente que mon article t’ait plu en tout cas 🙂 j’ai hâte de lire ce commentaire si je le trouve (?)

    je poursuivrai plus tard…

    j’ai encore envie de t’écrire, pas que j’ai des choses à te dire (si) notamment sur la motricité libre, je finirai bien par venir à cela, mais aussi pour réagir à tout ce que tu m’as ecris… (les signaux et tout cela)…

    je parle bcp de moi, mais je lis tout ce que tu m’écris de tes expériences…

    je dois finir ma réponse 😉 … la suite bientôt.(c’est dingue le temps qu’on peut passer à écrire)……….. sans jamais venir au bout du truc.. 😉 hum.

    (c’est moi aussi je pars dans tous les sens, mais j’essaie quand même de revenir aux sujets de base quand j’ai commencé à commenter cet article)

    à vrai dire pour répondre à … tes réponses, désormais j’imprime c’est beaucoup plus facile pour moi comme ça de réagir à tes propos et t’écrire en même temps…
    (là faudrait que j’imprime d’ailleurs mais je ne veux pas réveiller la petite fille assoupie sur moi…)

    😉

  9. Une dernière chose avant la suite:

    à propos de bébé qui n’aime pas se sentir coincé en écharpe et d’accouchement long…
    en réalité je ne pense pas que ça soit spécialement dû à la longueur de l’accouchement mais plutôt au fait que bébé se soit p-e senti un peu coincé avant la délivrance (bien que ça puisse aussi être lié à la longueur de l’accouchement mais pas forcément, à vrai dire je n’en sais strictement rien) dommage que les bébés ne puissent pas parler pour nous dire ce qu’ils ressentent (d’où l’intérêt développer l’intuition car à bien y penser si j’ai su avoir une réelle conversation avec le bébé grandissant dans le ventre d’une autre maman, je devrais bien être capable de communiquer de la sorte avec Estelle… mais ça tient à plusieurs choses et je m’interroge sur la nécessité de le faire ou pas… je n’ai pas non plus envie d’être intrusive… et de toute manière nous communiquons suffisamment par le regard, la voix, les gestes et bien-sûr l’intuition que pour essayer d’aiguiser cela davantage… je respecte le petit jardin secret de ma fille, je me dis qu’elle me communique ce qu’elle a besoin de me communiquer et inversément et quand je vois qu’elle est dans ses pensées je respecte cela, je la laisse “méditer” dans ces moments là, même si ça ne dure que deux minutes où elle semble absente, je trouve ça important aussi de respecter ces moments de déconnexion (surtout que comme elle est portée elle est loin de s’ennuyer ou d’être passive maintenant qu’elle a 8 mois alors méditer de temps à autre ça fait du bien à tous, aux bébés aussi)
    cela dit, après sa naissance ça m’aurait plu p-e de savoir me connecter à elle à ce point (si ça avait été possible pour elle, si c’était ok, si elle l’avait voulu aussi bien entendu, il ne s’agit pas que de moi) pour voir comment elle avait vécu l’accouchement…

    p-e aurait elle eu des choses intéressantes à dire (p-e encore aujourd’hui à ce sujet qu’est sa naissance, après tout qui sait) … enfin pour le moment nous vivons l’instant présent c’est bien là le principal…

    et pour revenir à cette histoire de bébé “coincée” en écharpe j’ai lu cela
    sur un site que je trouve super (une mine d’infos surtout les vidéos)

    qui est bebeseportebien.com

    l’auteur du site y dit:

    “Il est fréquent, suite à la vie in utéro (positionnement, pressions…) à l’accouchement (travail long, difficile, utilisation de forceps/ventouses…), que le bébé souffre de tensions (dans la nuque, le dos, le crâne…), qui peuvent se manifester par un refus d’être contenu, des difficultés à adopter la position physiologique : le bébé tend les jambes, garde le dos droit, voire se cambre en arrière.

    Dans ce cas, des séances d’ostéopathie sont généralement bénéfiques, couplées à des précautions lors des manipulations au quotidien (lors du change, pour le porter à bras, le coucher…), afin de permettre au bébé de retrouver cette posture enroulée rassurante.”

    voilà, la version que je t’ai donnée précédemment n’est pas tout à fait pas fiable à la version originalle ce cette personne mais c’est à peu de choses près ce que j’avais personnellement compris, ou interprété de son message…

    Estelle est passé chez l’ostéo (rien à voir avec le portage) mais simplement pcq le médecin que je voyais alors (j’ai décidé depuis ne plus la voir et d’aller moi aussi chez un homéopathe) pensait que c’était une bonne chose à faire pour un bébé après l’accouchement… j’étais assez d’accord et je pense que ça n’a pu que lui faire du bien…

    à refaire je le referais (mais peut être pas aussi petite qu’elle n’était quand j’y suis allée… elle avait un peu près un mois et demi deux mois je crois, il faudrait que je vérifie, j’attendrais p-e un peu plus longtemps quand on aura un second bébé (ce qui arrivera un jour très probablement) je ne sais pas…

    voilà en tout cas au debut dans l echarpe elle semblait ne pas aimer… depuis tout tout bébé elle levait les bras pour se dégager…

  10. j’ai trouvé ton commentaire sur mon article, ça y est en fait ce n’était pas si compliqué lol
    merci! je vais y répondre bien évidemment

  11. Coucou Natacha,

    je reviens ici juste pour te dire que je laisse pour plus tard tout ce que j’ai encore envie de te dire et réagir aussi à tes réponses… histoire de souffler un peu et te laisser souffler aussi par la même occasion 😉

    de toute façon nous aurons toujours le loisir de poursuivre cette conversation tôt ou tard si cela nous plaît ici ou par mail (mais je pense plus par email pcq il y a toute de même certains choses que j’aimerais mieux dire en privé, je te dirai un jour lesquelles et pourquoi pcq je n’ai vraiment pas grand chose à cacher^^)

    je te remercie encore infiniment d’avoir pris le temps de répondre à mes questions, ça m’a aidé à y voir plus clair dans mon esprit…

    je laisse pour plus tard ce que j’ai encore envie de te dire notamment concernant la motricité libre (j’écrirai certainement un article là dessus sur mon blog pcq à vrai dire j’ai beaucoup à dire lol et ce sera bien plus simple de faire un article que je posterai..…) mais aussi pour t’expliquer certains détails au sujet des pleurs d’Estelle et des remarques que j’ai pu avoir (comme quoi c’était à cause de moi comme je t’ai dis, rassure toi, je ne culpabilise de rien) bref, je suis sûre que tout cela concerne plus d’une maman et plus d’un bébé de toute façon (d’entendre ce genre de remarques et aussi d’avoir un bébé qui pleure entre autre pour des raisons qu’on ne peut soupçonner au premier abord et dont il est parfois difficile de comprendre ces pleurs) je te parlerai de tout ça un jour (en privé) pcq avec Estelle il s’est passé des choses qui l’ont fait beaucoup pleuré au début mais comme cela concerne d’autres membres de la famille (et que la conversation devient très longue) je ne vais pas développer ici, je t’expliquerai prochainement sans doute,… mais une chose à la fois et les échanges que nous avons ici sont déjà bien bien “conséquents” comme ça et de toute façon je te laisse le temps de vivre ce que tu as à vivre de bien plus important que me lire ou m’écrire pour l’instant et quand tu auras de nouveau du temps je te laisserai d’abord répondre à mes mails avant de relancer tous ces sujets… (promis) … (par contre je m’amuserai peut être à commenter encore d’autres articles mais si tu ne me réponds pas ce n’est rien, de toute façon c’est toujours rien mais je veux dire je ne vais plus t’embêter avec des questions “urgentes” avant un petit bout de temps, de toute façon tu m’as bien rassurée et je suis remontée à bloc car depuis tout cela, tout se passe bien pour Estelle sur mon dos… (même si j’aurais encore des choses à dire là dessus si j’en ai envie, car oui j’aurai toujours envie de parler maternité, portage etc. à mon avis^^) j’en garde pour plus tard, côté portage j’expérimente encore que pour en parler de toute manière il me faudrait plus de recul et je t’ai déjà dis tout le reste… 😉

    ça part en tout sens mais finalement je sais que nous finirions, avec le temps et quelles que soient la ou les manières, par parler de tout ce dont nous avons envie de parler… (et il y aura tjs un truc qu’on aura envie de mettre sur la table à un moment ou un autre je pense, tellement c’est plaisant et intéressant à faire!)

    voilà, je te/nous laisse un peu de répit… merci infiniment encore une fois pour le temps passé à répondre à mes questions “urgentes”! et d’avoir été tant à l’écoute!

    j’espère que tu vas bien et pense chaque jour à toi en me disant “est-il né??”
    🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.