L’HNI, une approche 100% zéro déchet – article invité écrit sur le blog zéro déchet “Un pot de tout”

l'HNI, une approche 100% zéro déchet

J’ai écris sur le blog zéro déchet “Un pot de tout”.

L’HNI, une approche 100% zéro déchet

Il est un aspect qui est un peu oublié selon moi lorsqu’on entre dans une démarche zéro déchet, c’est la manière dont s’occuper des besoins d’élimination du bébé… Alors, quels choix s’offrent à nous :

Les couches jetables

Soit on pollue la planète avec des couches qui mettront entre 450 et 500 ans à se dégrader, déversant entre-temps leur flot de produits chimiques (vous savez les fameuses petites billes qui permettent aux excréments d’être absorbés et au bébé de rester « au sec » (au sec… mes fesses 😉 ). Inutile de préciser que la première à avoir été crée (et portée, et souillée donc) et loin d’avoir été complètement dégradée. Elle a fait 1/5 du boulot, en gros ! Allez plus que 400 ans ! Même écologiques, ce ne sera jamais zéro déchet car les couches ne sont pas compostables…

Ou les couches lavables…

Soit on utilise une couche qu’il faudra laver, faire sécher et décrasser de temps en temps. Donc utiliser de l’eau et de la lessive !

 

Personnellement, j’ai vite fait mon choix pour mes bébés : lavables ou langes (lavables aussi, donc).

Mais il m’est arrivé de mettre des jetables dans certaines circonstances. J’en parle plus loin dans l’article. Les couches ne devraient pas servir à retenir les selles et les urines des bébés car si on n’en mets pas tout atterrit dans les vêtements ou par terre, et donc le bébé fait ses besoins dedans et c’est mieux. Non, ça sert quand on n’arrive pas à comprendre son bébé dans sa demande de faire ses besoins (ce qui arrive plus ou moins selon les situations). Grosse nuance XD.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post