J’ai testé pour vous : l’HNI de nuit de chez Ecopitchoun

vêtement pour l'HNI de nuit

J’ai eu connaissance d’un vêtement révolutionnaire crée par Christina du site Ecopitchoun : il s’agit du vêtement pour l’HNI de nuit.

Le vêtement pour l’HNI de nuit : comment s’en servir?

C’est une sorte de jupe, avec une ceinture élastique, et un bouton pression sur le bas de la jupe. Ce vêtement permet à l’enfant de dormir sans couche, sans mouiller les draps si le pipi s’échappe, et à son parent de lui suggérer d’éliminer en n’ayant que la jupe à remonter après avoir détaché le bouton. Une fois le pipi fait, on redescend la jupe et le bébé peut se rendormir.

A quoi ça sert ?

– Il facilite l’HNI de nuit.

– Ça permet à un enfant continent de jour d’arrêter de faire pipi au lit.

– A permettre aux familles qui dorment dans le même lit de ne pas avoir les draps mouillés si l’un des enfants n’est pas continent de nuit.

– Au bébé qui ne supporte pas les couches de dormir tranquillement sans mouiller les draps s’il ne se réveille pas à temps pour signaler son besoin d’uriner à ses parents.

J’ai utilisé le vêtement pour l’HNI de nuit avec mon fils à partir de ses 20 mois

Comment ça s’est passé ?

Plutôt bien, je dirais. La première nuit, enfin le premier soir, j’avais habillé mon fils chaudement en haut, et mis seulement le vêtement pour l’HNI de nuit en bas avec des chaussettes. Le vêtement pour l’HNI de nuit est plutôt épais, il n’a pas du tout eu froid. Il dort avec un petit plaid en plus, mais parfois, il le repousse et dort sans.

J’ai eu besoin qu’il dorme en cododo avec moi ce soir-là, ce qui peut arriver quand il est malade ou qu’il se réveille en plein milieu de la nuit ce qui n’arrive presque plus depuis qu’il a 19 mois.

Je suis allée aux toilettes et il m’a suivie avant d’aller nous coucher. C’est là qu’il a fait pipi, debout devant moi. Il y a eu à peine deux gouttes qui ont atterrit par terre.

J’étais d’une part ennuyée car je ne possède qu’un autre vêtement pour l’HNI de nuit. J’ai donc utilisé de moitié mon stock « pour rien » vu que nous n’étions même pas encore en train de dormir.

D’autre part, j’étais admirative car le vêtement avait absorbé l’urine de mon fils malgré qu’il ait été debout au moment où il a éliminé.

Cette première nuit, il s’est réveillé vers 3h, a fait pipi et me l’a signalé en paraissant gêné, ce qui n’arrive jamais lorsqu’il porte une couche jetable la nuit, système que j’utilisais le plus souvent avant de passer au vêtement pour l’HNI de nuit.

Le bémol

J’ai donc nettoyé les deux vêtements le lendemain, et ils ont mis 1 jour et demi à sécher…

Je n’ai donc recommencé à les utiliser que deux jours après le début des essais, et j’étais hyper frustrée ! J’aurais voulu recommencer tout-de-suite après !

vêtement pour l'HNI de nuit

Mon fils qui dort avec le vêtement pour l’HNI de nuit – Natacha Guillaume

Le lendemain soir

J’ai donc habillé mon fils comme d’habitude, en couche jetable. Quelques minutes après nous être couchés – j’avais décidé ce soir-là de rester avec lui jusqu’à son endormissement puis de m’éclipser, comme je le fais toujours quand on ne dort pas ensemble – il a dit « pipi ». J’ai immédiatement pensé qu’il avait fait pipi. Je lui ai dit « ah, tu as fais pipi ». J’avais vraiment la flemme de le changer !

Quelques secondes après, il redit « pipi ». Je regarde si la couche est mouillée et prévoit d’aller le changer. Là, je me rends compte que la couche est sèche. J’étais très étonnée car dans la journée quand il prend ce ton, c’est que la commission est déjà faite.

Nous nous rendons donc dans la salle de bain, et je le porte au-dessus du lavabo avec l’eau qui coule légèrement. Il fait instantanément pipi. Je le rhabille, et nous repartons nous coucher.

2 minutes après, « pipi ». « Oh non… », je me dis !

Je lui dis tout doucement « tu viens juste de faire pipi, fais dodo ». Il insiste : « pipi ! ».

Je me rends à nouveau avec lui dans la salle de bains et recommence le même rituel. De nouveau, il fait pipi. Je lui présente aussitôt mes excuses de ne pas l’avoir cru quand il disait vouloir faire pipi. Il avait effectivement besoin, j’aurais du l’écouter tout-de-suite sans discuter… L’incident étant clos, nous retournons dans sa chambre.

Quelques minutes plus tard, il redemande à aller faire pipi. Je comprends que ma soirée cinéma avec ma moitié ne sera qu’un fantasme inassouvi de plus !

Il fait à nouveau pipi dans le lavabo et je décide de ne pas le rhabiller entièrement. Je replace seulement sa couche sans boutonner le body et remonte son pantalon.

Et j’ai eu raison !

Il a eu besoin d’uriner encore quelques minutes après ça. Et ça a recommencé avec des demandes de moins en moins espacées dans le temps pendant 1h30 au total ! Il aura fait pipi 15 fois, environ (à partir de la 8e fois, j’étais un peu perdue dans mes comptes !).

Pourquoi ?

Comme il n’avait pas de fièvre, ne se plaignait de rien, n’avait rien mangé ni bu de spécial et avait, à part ça, un comportement normal, j’en ai conclus que son corps était peut-être en train de réguler son rythme pour ne pas avoir trop besoin d’éliminer la nuit, pour ne pas gêner le cycle de sommeil. . J’en ai parlé au médecin qui a eu comme un trou noir… Il ne sait pas de quoi il peut bien s’agir ! Il n’a pas compris ce qui s’était passé !

La deuxième nuit avec le vêtement pour l’HNI de nuit

Il a dormi d’une traite jusqu’à 7h20 du matin ! Je l’ai couché dans son lit (qui est en fait un matelas posé par terre 😉 ) et ai attendu qu’il s’endorme pour aller me coucher à mon tour, comme d’habitude.

Le vêtement pour l’HNI de nuit était sec, au matin. Il a fait plusieurs gros pipis dans les deux heures qui ont suivi son réveil puis le rythme s’est espacé.

La troisième nuit avec le vêtement pour l’HNI de nuit

Il ne m’a pas appelée de la nuit mais a pour autant du faire un pipi dans la nuit, et un autre de suite à son réveil. Le vêtement était très mouillé ! Il est fait pour être changé dès qu’un pipi s’échappe, et dans l’idéal, est fait pour être soulevé pour faciliter la suggestion et que le pipi soit éliminé dans les toilettes ou au pot… Cependant, vu les gros pipis que mon fils faisait déjà à 20 mois, je trouve le vêtement pour l’HNI de nuit bien absorbant !

Pour conclure

Un vêtement peu encombrant, très pratique d’utilisation et qui ne change rien que l’on porte un pyjama ou ça, si ce n’est qu’il facilite la vie lorsque le bébé ou l’enfant ne porte pas de couches. Il suffit de le soulever pour éliminer. Ça  permet de ne pas mouiller les draps, et donc de ne pas avoir à changer des draps et des alèses en pleine nuit, mais seulement d’avoir à mettre un autre vêtement pour l’HNI de nuit propre et sec, ce qui peut être fait en un tournemain !

Il permet au bébé ou à l’enfant grand de (re)connecter avec ses sensations d’élimination la nuit, et à son corps de réguler son rythme, naturellement. L’enfant éliminera normalement, le jour, – et dans le cas de mon fils, et de beaucoup d’autres enfants que je suis, tous élevés en HNI – le matin. Puis de moins en moins au fil que la journée passe. Et très peu voire plus du tout la nuit, et en tout cas, si un besoin d’uriner se fait sentir, l’enfant se réveillera pour demander à aller aux toilettes.

Vous pouvez vous procurer le vêtement pour l’HNI de nuit en cliquant ici.

Rencontrez-vous des soucis pendant la pratique de l’HNI la nuit, avec un bébé qui ne veut par exemple pas porter de couches? Vous ne percevez pas suffisamment à l’avance ses signaux et vous vous retrouvez avec des draps trempés en plein milieu de la nuit?

Avez-vous un enfant “grand” qui mouille parfois les draps la nuit?

Le vêtement pour l’HNI de nuit est fait pour vous!

Si vous avez besoin d’écoute, de soutien, de conseils pour la pratique de l’HNI, contactez-moi! Je répondrai à toutes vos questions. Forte de mon expérience avec mes deux enfants, de mes lectures, de la création de ce blog ainsi que de l’aide que j’ai apportée à de nombreux parents, je suis à même de vous aider à trouver la solution à vos problèmes!

Cliquez ici pour prendre rendez-vous avec moi 🙂 A bientôt!

Natacha

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 thoughts on “J’ai testé pour vous : l’HNI de nuit de chez Ecopitchoun”

  1. Nanou dit :

    Merci pour cet article très instructif. Le vêtement pour l’HNI de nuit est-il lavable en machine? Merci d’avance pour la réponse

    1. Natacha Guillaume dit :

      Bonjour Nanou,
      et merci pour ce commentaire.

      Oui, tu peux le laver en machine 🙂 Il faut par contre le faire sécher à l’air libre, pas de sèche-linge 😉

      A bientôt,

      Natacha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post