La crèche refuse de pratiquer l’HNI avec mon enfant qui signale bien son besoin d’éliminer – 24e jour

crèche refuse de pratiquer l'HNI

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

7 thoughts on “La crèche refuse de pratiquer l’HNI avec mon enfant qui signale bien son besoin d’éliminer – 24e jour”

  1. saperlipopette dit :

    Bsr,
    Je travaille en crèche et je suis auxiliaire de puériculture. Il n’ y a pas que des puéricultrices(direction) et éducatrices de jeunes enfants. Le terme d’apprentissage ou d’acquisition de la propreté me gène.(un vêtement est sale ou propre par ex) Je parlerai de la maitrise des sphincters. Cela débute d’abord à la maison en partenariat avec la famille. Je ne jugerai pas cette crèche car je ne la connais pas et je ne sais pas combien sont-elles pour le nombre d’enfants dont elles s’occupent.
    Si un parent vient me dire qu’à 2 mois son enfant va sur le pot je tiquerai mais à 18 mois si un enfant me le réclame je ne lui opposerait pas de non. J’en discuterai avec ses parents. Nous voyons aussi si l’enfant est “prêt”. Effectivement à des moments précis les wc ou pots sont proposés dans la journée mais si c’est demandé à d’autres moments nous essayons le mieux possible de répondre aux besoins de l’enfant. Après nous n’avons pas toujours 100% de disponibilité qu’à la maison.

    1. Natacha Guillaume dit :

      Bonjour Christel,
      et merci de votre commentaire.

      Je suis bien d’accord avec vous concernant le terme de “propreté”. Seulement, quand je parle des méthodes utilisées pour qu’un enfant qui a toujours porté des couches sans communication réacquiert la continence, je ne sais pas quoi dire d’autre.
      Car, effectivement, il était déjà continent et il est devenu incontinent.
      Un enfant est conscient de ses besoins d’élimination dès la naissance et est capable de l’exprimer à son parent afin que celui-ci le porte en position physiologique au-dessus d’un endroit “adéquat”, chose qu’il ne peut faire seul.
      Il est prêt pour ça dès la naissance, il ne pleure pas seulement lorsque sa couche est pleine mais aussi (parmi d’autres signaux qu’il émet) avant d’éliminer.
      Il sait un tout petit peu se retenir, d’abord quelques secondes puis de plus en plus longtemps, mais ce n’est pas ça l’HNI, ce n’est pas d’apprendre à son enfant à se retenir comme on le fait en apprentissage classique du pot. C’est apprendre en tant que parent quand l’enfant exprime son besoin d’éliminer et lui montrer la position et l’endroit adéquat pour le faire. Il apprendra à se relâcher “au bon moment”. Choses qu’il connaît bien-sûr instinctivement puisqu’un bébé va se mettre accroupi tout seul dès qu’il en aura la possibilité, surtout pour déféquer même dans une couche et ne voudra pas se souiller ni souiller son parent voilà pourquoi il exprime son besoin et plus fort encore lorsqu’il est porté.
      Le but n’est pas que l’enfant soit continent mais c’est de coopérer avec lui pour son bien-être. La continence est une conséquence logique.
      C’est évident que dans une crèche, les éducatrices ne peuvent être à 100 dispo, comme moi à la maison en tant qu’assistante maternelle.
      Natacha

  2. saperlipopette dit :

    Bsr,
    Merci de m’avoir répondu. Je réitère qu’en crèche les personnes qui donnent en majorité les soins ceux sont les auxiliaires de puériculture. J’espère que la personne à qui s’adresse votre post a pu en discuter avec la responsable de la crèche et trouver une issue favorable à la situation.

    1. Natacha Guillaume dit :

      Je ne sais pas si elle a pu en discuter avec la directrice…

    2. Natacha Guillaume dit :

      J’avais fait une longue réponse quand vous avez écrit ce commentaire mais j’ai fait une fausse manip et ça n’a pas été posté… alors ensuite j’ai eu besoin de temps pour recommencer 🙂
      Merci encore pour votre commentaire 😉
      Natacha

  3. Viviane De La Rocheterie dit :

    Bonjour. Ma fille aura six mois quand elle va commencer la crèche. La crèche n’entre pas en matière pour la hni. Refus catégorique. Est-ce possible de faire à la maison en sachant qu’elle sera en couches jetables à la crèche ? Ou est-ce que cela va plus perturber le bébé qu’autre chose ? Ou est-ce que du coup elle risque de mal vivre la situation à la crèche ? Ou est-ce que du coup elle comprendra plus rien ? Merci d’avance !

    1. Natacha Guillaume dit :

      Bonjour,
      tout d’abord merci de votre message.
      Il est important que vous sachiez que l’HNI peut-être pratiquée seulement par le parent, et donc, pour certaines familles, cela veut dire pas tous les jours.
      La deuxième chose importante à dire est que l’HNI est un moyen de communiquer avec son bébé sur son élimination. C’est de la communication, ni plus ni moins. Verbaliser chacun de vos actes, de vos choix, de vos décisions si cela vous paraît important va beaucoup aider votre fille à comprendre ce qu’il se passe. Même si je suis certaine que les bébés ont une adaptabilité énorme : elle saura donc très bien quand elle sera avec vous et donc en mesure d’être entendue dans ce besoin et à la crèche où le personnel ne pourra pas s’occuper d’être à l’écoute lorsqu’elle exprimera l’envie d’aller aux toilettes. Vous pouvez par exemple lui dire qu’elle peut soit l’exprimer tellement fort que les éducatrices l’amèneront aux toilettes de toute façon (en grandissant, avec des enfants 10/12 mois cela s’est déjà vu en crèche ou chez une assistante maternelle) soit elle pourra faire ses besoins dans la couche et appeler quelqu’un pour qu’on la change le plus rapidement.
      Le phénomène qui se passe avec les enfants HNI dont je parle juste avant, c’est que les bébés vont à un moment donné grâce à leur capacité de communiquer qui devient de plus en plus nette et leur motricité qui leur permet de se déplacer vers l’adulte ou vers le lieu dédié à l’élimination (que ce soit le plan de change, le pot, les toilettes, la sdb…) pouvoir devenir pleinement acteur de leur élimination et “embarquer” tous les adultes autour d’eux dans l’aventure pour qu’ils les aident!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Related Post