J’ai accouché

j'ai accouché

Ca y est, j’ai accouché! J’ai pu enfin faire la rencontre de mon petit garçon.

L’accouchement

J’ai donné naissance à mon bébé le 6 juillet dernier. Cela s’est passé naturellement dans une petite bulle de douceur, comme je le souhaitais.

Je raconterai le déroulement de mon accouchement en détails plus tard.

j'ai accouché
SarahRichterArt

Les premiers temps avec mon bébé

J’ai tout-de-suite trouvé que mon fils ressemblait énormément à ma fille, au même âge.

Je revis plein de choses déjà vécues avec elle, et les souvenirs remontent. C’est fou ce qu’on oublie à quel point un nouveau-né est petit, fragile, et dépendant de nous!

Les premières difficultés

Mon échec de l’allaitement

Je voulais allaiter mon fils, comme j’ai voulu allaiter ma fille. Et, comme pour elle, les choses n’ont pas été si simples. Je reviendrai en détails sur mon échec de l’allaitement dans un prochain article… Ce que je voulais exprimer ici, c’est que, pour moi, cela est impossible. Beaucoup pourraient me dire que j’ai été mal informée, mal suivie… Et c’est peut-être le cas.

j'ai accouché
NeuPaddy

Problèmes digestifs

Mon fils souffre de reflux gastro-œsophagien, et est intolérant au lactose. Lui ayant administré jusque là un lait hypoallergénique, je pensais pouvoir tranquillement faire la transition vers un lait végétal, comme je le voulais pour lui, les préparations végétales infantiles étant de bien meilleure qualité que les laits infantiles classiques. Il boit maintenant du lait de riz infantile, et nous avons cessé du jour au lendemain et sans adaptation préalable au lait de riz infantile de lui donner du lait hypoallergénique. Ma fille ayant consommé du lait de riz infantile à partir de l’âge de 3 mois pour des soucis similaires, nous ne sommes pas vraiment étonnés…

Le début de notre hygiène naturelle (HNI)

Vous le savez bien si vous suivez ce blog, il n’y a pas une seule manière de pratiquer l’HNI mais des milliers! Il y en a autant que de parents, et d’enfants! Bien placée pour le savoir, vous n’agirez certainement pas de la même manière avec chacun de vos enfants. Et pour cause, chacun étant différent, ayant sa propre manière de communiquer, ses propres habitudes…

En bref et pour conclure, ne m’en veuillez pas si je suis moins présente ici, sur mon autre blog, ou sur le groupe Facebook que j’anime. Cela fait déjà quelques semaines que j’écris moins, j’en suis consciente.

Si vous avez aimé cet article, cliquez sur J’aime, partagez-le et commentez-le!

Et bien-sûr, cliquez sur “abonnez-vous” pour n’en rater aucun.

Natacha

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    53
    Partages
  • 53
  •  
  •  
  •  
  •   

​Merci d'avoir lu
cet article !

En complément, vous êtes libre de recevoir gratuitement le guide "Surmonter les 4 peurs de base​ des familles pratiquant l'hygiène naturelle" qui vous aidera à :

  • garder le lit sec pendant le sommeil ;
  • sortir de la maison sans couches et sans stress ;
  • gérer votre peur du regard des autres ;
  • rester serein face aux ratés et aux régressions


9 commentaires sur “9”

  1. Félicitations pour ton accouchement ; -) Prends le temps de profiter de ces premiers jours avec bébé. Cela passe si vite ! A bientôt Stéphanie

    1. Merci Stéphanie 🙂 Cela fait du bien de lire ça car, même si on sait qu’on a besoin de profiter et de se reposer, il y a parfois (mais pas tant que ça, enfin moins que ce que j’imaginais) un peu de culpabilité à prendre du retard dans le travail (j’en ai tellement qu’il n’y a plus qu’à lâcher prise, lol 😉 ). Je suis heureuse de faire la connaissance de mon petit bébé 🙂 Bises, Natacha

  2. Salut Natacha,

    Je me permets ici de te donner mon avis concernant l’ “échec” cela paraît peut-être n’avoir rien à voir avec ce que tu écris ici mais en fait ci… parce qu’il s’agit de vérités spirituelles… Je me force à ne plus mettre de guillemets sur ces termes parce que la vérité, les vérités sont ce qu’elles sont et par définition on ne peut les contredire en quelque sorte mais là n’est pas là question

    je veux juste dire qu’il faut parfois oser s’imaginer la vérité comme étant la suivante:
    le corps veut parfois une chose alors que l’esprit en veut une autre et le cœur encore une autre! ces trois aspects de notre être ne sont pas toujours d’accord entre eux.

    a bien des égards cet allaitement qui n’a pas lieu peut être considéré comme un échec mais à bien d’autres égards il ne l’est pas. aux yeux des âmes … nos âmes choisissent certaines expériences de vie propice à notre évolution spirituelle…

    le fait de ne pas pouvoir allaiter pour toi et le fait que ton bébé ne soit pas allaité pour lui sont des choix fait pour moi au niveaux de vos âmes et qui leur siéent parfaitement.

    voilà, c’est mon humble avis sur le sujet mais je pense néanmoins que cela soit vrai pour tous que l’on y croit ou non.

    J’ai hâte de lire la suite!

    Laurie

    1. Merci Laurie pour ton commentaire 🙂
      J’entends ce que tu dis et ai encore besoin d’y méditer un peu (ou beaucoup…) pour parfaitement le comprendre 🙂
      Je ne sais pas encore si je suis d’accord ou pas mais c’est une autre histoire. En tout cas l’explication paraît très cohérente…
      Natacha

  3. Re coucou,

    Je viens ici juste pour rectifier une petite chose quant à mes précédents propos…

    Je ne peux en réalité pas affirmer qu’il ne s’agisse pas d’un échec au niveau de vos âmes et à contrario plutôt même d’une réussite ou du moins d’un désir de vivre cette expérience ou plutôt cette non expérience qui est simplement remplacée par une autre plus favorable compte tenu des désirs de vos âmes.

    Je ne peux l’affirmer dans ce cas précis qui vous concerne parce que je ne détiens pas ce savoir, je ne peux l’affirmer que lorsqu’il s’agit de mes propres expériences “loupées” pour lesquelles mon esprit espérait des choses qui ne se sont pas produites mais dont mon âme “vibrait” d’en faire l’expérience…
    et encore je ne peux l’affirmer à chaque fois car c’est d’apparence complexe, même pour moi.. C’est juste que tant tant tant de choses dans ma vie m’ont amenée à me poser ces questions et à me dire tout cela aujourd’hui jusqu’à en parler brièvement ici avec toi.

    Je pense que tu auras compris où je veux en venir concernant mon rectificatif.

    Et pour ce qui est du vif du sujet, je ne t’ai pas écris cela tout à l’heure dans l’idée de te “bourrer le crâne” lol ni même de t’amener à réfléchir spécialement sur la question
    d’autant plus que tu as bien d’autre chose à penser en ce moment.

    Le “geste” c’était plutôt en ayant le désir de te rassurer (car j’ai l’impression que tu as besoin de te rassurer sur cette histoire d’allaitement qui n’a pas lieu) en t’offrant cette parole bienveillante qu’est de dire que l’échec c’est un peu comme les caprices en quelque sorte (d’un point de vue spirituel et donc universel) ça n’existe pas!

    Je t’embrasse!

    Laurie

  4. Mon discours paraît contradictoire… mais toute la spiritualité dans son ensemble le paraît et l’est d’ailleurs sans l’être (c’est tout un sujet) mais bref une vérité sûre (qu’on le veuille ou non) c’est qu’il n’y a pas d’accident ni d’erreur ni d’échec à proprement dit d’un point vue spirituel ! (et ce même quand les 3 aspects de notre être ne sont pas en accord)…

    voilà, je te laisse là avec ce sujet…

    je voulais juste, tenter de te rassurer (à la place je fous peut-être le bordel hum)^^ en tout cas c’est la la seule chose à retenir!!! 🙂

  5. Avec beaucoup de retard, toutes mes félicitations Natasha !
    Je suis triste de lire que ton projet d’allaitement n’ait pas abouti… Mais heureuse de voir que ton accouchement se soit si bien passé !
    A bientôt,

    Floriane.

    1. Merci pour ton commentaire Floriane 🙂
      Oui, l’allaitement, je crois que ce n’est pas mon truc, aussi étonnant que cela puisse être pour moi! Moi qui diabolisait le biberon, j’ai bien du faire avec!
      Je donne du lait de riz infantile bio à mon bébé, et j’ai fait pareil avec mon aînée. Je complémente avec des probiotiques en cure de 1 mois de temps en temps, et avec de la gelée d’aloe vera avant les repas, car mes deux loulous ont été victimes de RGO :/
      Ce n’est pas aussi bien que le lait maternel, et que le sein, c’est certain, mais bon… j’en reparlerai dans un prochain article!
      J’ai pensé à toi au moment où j’ai dit à l’auxiliaire de puériculture de la maternité que je voulais arrêter d’allaiter. J’avais tellement mal aux seins! Et j’avais zéro crevasses je précise! Je me suis dit “on est vraiment toutes différentes, et on fait finalement comme on le peut… Peut-être que je pourrai trouver un conseil qui m’aiderait sur le site de Floriane et que j’aurai oublié ou pas compris (car j’ai vraiment l’impression d’avoir lu énormément de choses sur l’allaitement entre mes deux enfants) mais là il faut que je me décide tout-de-suite car je ne veux pas revivre ce que j’ai vécu avec ma fille”.
      Moi aussi j’ai été un peu triste de ne pas pouvoir allaiter car là encore, je ne m’y attendais pas, mais finalement pas autant que pour ma fille. Il faut passer à autre chose et rattraper le coup comme on peut…
      Natacha
      Par contre, j’ai eu un accouchement de rêve!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.