Mes débuts en hygiène naturelle infantile avec mon fils – 2e semaine de mon défi

débuts en hygiène naturelle avec mon fils

Pour continuer ce défi, je vais vous parler, enfin, de mes débuts en hygiène naturelle infantile avec mon fils.

Nouvelle expérience

J’ai déjà pratiqué l’hygiène naturelle infantile (HNI) avec ma fille, maintenant continente. Certes, l’expérience s’est révélée différente, mais pas complètement.

Les points communs

  • Allaitement raté… je ne connaîtrais toujours pas la joie de pouvoir répondre à tous les besoins innés de mon bébé, même le plus élémentaire. On a plus souvent vu une maman allaitante qui ne pratique pas l’HNI. Et dans les mamans qui la pratiquent, quasiment toutes sont allaitantes… Au moins, je sors du lot (de consolation). L’HNI avec un bébé allaité semble bien simple à la lecture de « Sans couches, c’est la liberté » d’Ingrid Bauer. L’auteure nous explique à quel point un lien fort se crée grâce à l’allaitement, ce dont je ne doute pas. De plus, la maman ayant son bébé au sein perçoit mieux les signaux qu’une maman donnant le biberon. Un des signaux les plus fréquents de besoin d’uriner ou de déféquer est le fait que le bébé arrête de téter ou fasse une très légère pause, ce que l’on peut louper avec le biberon…

Ceci est un lien affilié. Si vous voulez acheter ce livre (ce que je vous conseille vivement de faire car il est excellent), faites-le en cliquant sur cette image, je toucherai une commission et cela me motivera à continuer d’alimenter ce blog en contenu gratuit. Merci à vous 🙂

 

  • Je le porte beaucoup en écharpe (toujours les deux mêmes, mes chouchous) et c’est une alliée de choix dans la pratique de l’HNI, je le constate encore et toujours 🙂
débuts en hyigène naturelle avec mon fils
Mon fils porté dans le dos à 2 mois – Photo Natacha Guillaume

 

  • Il arrose tout le temps ses pieds pendant qu’il fait pipi, comme ma fille 😉 Je le mets en position allongée sur l’avant-bras. Cliquez ici pour lire mon article sur les positions d’élimination.

 

 

  • Certains signaux ressemblent à ceux qu’émettait ma fille aussi.
débuts en hygiène naturelle avec mon fils
1h après sa naissance naturelle, mon fils est au sein, en peau à peau, sans couches bien-sûr! – Photo Natacha Guillaume

Les différences

  • J’ai récupéré beaucoup plus vite après mon accouchement, alors j’ai débuté l’HNI quand mon fils avait 3 semaines, contre 2 mois pour ma fille.

 

  • Je ne parviens quasiment jamais à « avoir » ses cacas (mais je progresse en ce sens). Ma fille n’a quasiment jamais fait caca dans sa couche…

 

  • Je parviens plutôt facilement à « avoir » ses pipis. J’ai trouvé ça plus dur pour ma fille.

 

  • Je ne me sers jamais du pot, il fait pipi dans l’évier 🙂 Pour ma fille, je me servais du petit pot de chez Ecopitchoun ou alors directement dans les toilettes.

Ses rythmes et habitudes connus

  • Il fait pipi au réveil.

 

  • J’ai remarqué qu’il faisait caca le matin entre 8h et 9h. Un caca peut survenir en fin d’après-midi mais pas tous les jours.

 

  • Toujours un pipi juste après avoir fait caca.

 

  • Il fait pipi toutes les 15/20 minutes à 4 mois.

 

  • Dans l’écharpe, il peut tenir 1h sans faire pipi, à 4 mois

 

  • Il se réveille encore une ou deux fois pour téter la nuit, à 4 mois, donc il fait pipi à ce moment-là. Mais sa couche est sèche avant ça. Cela correspond à une plage de 5 à 6h maximum

Ses signaux

  • S’il ne tète pas ou plus alors qu’il a très faim: il veut faire caca

 

  • Il a beaucoup de gaz avant et après avoir fait pipi, comme sa sœur

 

  • Lorsqu’il pousse très légèrement et de manière caractéristique (ma fille faisait exactement le même son) : il veut faire pipi

 

Concernant la suggestion

Le bruit de l’eau qui coule est un son suggestif qui fonctionne à tous les coups 🙂

J’ai lu dans “Sans couches, c’est la liberté”, d’Ingrid Bauer, que les mères dans certains peuples vivant de manière traditionnelle tapotent au-dessus du sexe de leur bébé pour suggérer l’élimination. C’est ce que je fais en disant “tu fais pipi” lorsque mon fils fait pipi devant moi quand j’ouvre sa couche – ce qui arrive assez souvent!

 

Comment avez-vous vécu vos débuts en hygiène naturelle avec votre enfant? Merci de partager votre expérience dans les commentaires en bas de page.

Et comme d’habitude, vous pouvez vous abonner à ce blog en cliquant à droite 🙂 Merci à vous!

 

Natacha

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    13
    Partages
  • 13
  •  
  •  
  •  
  •   

​Merci d'avoir lu
cet article !

En complément, vous êtes libre de recevoir gratuitement le guide "Surmonter les 4 peurs de base​ des familles pratiquant l'hygiène naturelle" qui vous aidera à :

  • garder le lit sec pendant le sommeil ;
  • sortir de la maison sans couches et sans stress ;
  • gérer votre peur du regard des autres ;
  • rester serein face aux ratés et aux régressions


4 commentaires sur “4”

    1. Merci Ariane 🙂 J’ai commencé l’HNI et le portage dos en même temps à 3 semaines et moi aussi ça m’a impressionnée car c’était pas si dur que ça en fait 🙂 Je m’en faisais une montagne car j’ai commencé à 4 mois pour ma fille et c’était pas simple au début! Il est très grand et très tonique aussi, ça aide 😉
      Natacha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.