Ce qu’on pense (vraiment) de nos enfants! – Semaine 10 de mon défi

ce que pensent les parents

Ce que les parents pensent au sujet de leurs enfants, vous êtes sûrs de le savoir?

Moi, je vais vous le dire.

Ce que je croyais… Et ce qui s’est vraiment passé

Les enfants, c’est merveilleux. Que du bonheur!

Mais, que quand on est en forme. Parce que, le reste du temps (c’est-à-dire à peu près tout le temps, quoi), la plupart des gens sera d’accord avec au moins une des affirmations suivantes. Encore faut-il l’avouer…

Allez, jetez-vous à l’eau! On en rira un bon coup, et on s’apercevra qu’on est comme tout le monde, des parents imparfaits.

Rire c’est excellent pour le moral! A moi, ça m’aide à relativiser sur mon rôle de parent. Et surtout à déculpabiliser sur ce que je pense faire mal ou “pas comme il faudrait”.

On nous (se) met tellement la pression pour qu’on soit des parents parfaits. Et on se prend tellement pour des savants surtout auprès de ceux qui sont parents depuis peu ou qui ne le sont pas encore.

Petit récap’ de ce que les parents pensent vraiment de leurs enfants (moi incluse, mais que dans les moments de faiblesse):

  • “J’aurai mieux fait de me casser une jambe le jour où je suis tombée enceinte”. Ma fille était vraiment pénible ce jour-là, pour ma défense. En plus j’étais très fatiguée, je voulais me reposer, mais elle, elle voulait pas faire la sieste…

 

  • “Vivement qu’elle dorme, qu’on soit tranquilles.”

 

  • “Il peut pas se taire, un peu ? Sale gosse…”. (mais oui, vous savez, au supermarché ou dans une salle d’attente. Le gamin qui hurle et qui met sa mère en rogne! On l’a tous en tête, cette situation!)

 

ce que les parents pensent
joffi

 

  • “Encore, la mienne, je la supporte, mais alors ceux des autres, je peux pas!” Et si, il m’arrive parfois de penser ça. C’est pas beau, hein? Surtout pour une assistante maternelle… Pour info, les enfants que j’accueille, je les aime plus que les autres. C’est un peu “les miens”, vous voyez?

 

  • “Le mien, il est intéressant, mais ceux des autres, je m’en fous!” En fait, j’ai jamais pensé ça…

 

  • « Oh que c’est joli ! Ah c’est pour moi, merci mon chéri ! …

Ah ! ce que tu veux dire c’est que C’EST moi ! Ben, heureusement que tu précises… ». Sans commentaire.

 

  • “Heureusement qu’ils sont aussi mignons, sinon on s’en occuperait pas…”

 

  • En voyant un nouveau-né pour la première fois, vous pensez : « Oh qu’il est moche ! ».

 

Je suis à cours d’idées, là…

Mais s’il vous revient une situation où vous avez pensé quelque-chose d’inavouable à propos de votre enfant (ou d’un enfant), partagez-le dans les commentaires !

Et comme toujours, cochez la case “abonnez-vous” pour ne rater aucun de mes prochains articles.

Natacha

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    12
    Partages
  • 12
  •  
  •  
  •  
  •   

​Merci d'avoir lu
cet article !

En complément, vous êtes libre de recevoir gratuitement le guide "Surmonter les 4 peurs de base​ des familles pratiquant l'hygiène naturelle" qui vous aidera à :

  • garder le lit sec pendant le sommeil ;
  • sortir de la maison sans couches et sans stress ;
  • gérer votre peur du regard des autres ;
  • rester serein face aux ratés et aux régressions


6 commentaires sur “6”

  1. bonjour Natacha

    J’entends ou j’ai déjà entendu plusieurs de ces phrases, c’est vrai. Je pense comme tout le monde 🙂

    C’est sûr quand tout va bien, quand l’enfant réagit comme on le veut, on apprécie avoir des enfants.
    Dès qu’il dérange, dès qu’il contredit notre autorité, là c’est une tout autre histoire … et plus on est fatigué moins on va tolérer …

    Au plaisir
    Evan

  2. “Si elle hurle encore une fois dans mes oreilles je l’éclate contre le mur !”

    Oui oui, je suis super violente (dans ma tête) quand elle produit des décibels à 10 cm de mes tympans…

    1. Moi aussi je peux avoir beaucoup de violence, dans ma tête 😉
      On est humains, après tout! Et les cris, y’a rien de plus stressant, à la longue.
      J’ai eu un bébé qui a peu pleuré 🙂 on verra avec ce petit bonhomme qui va naître prochainement…
      Merci de votre commentaire,
      Natacha

      1. Quand elle était bébé ça me dérangeait pas qu’elle pleure (et elle pleurait pas beaucoup d’ailleurs). Je pensais plus aux hurlements de frustration depuis qu’elle a 2 ans et demi, parce qu’un truc est tombé, parce que son t-shirt remonte un peu, parce qu’on a fermé la porte alors qu’elle voulait le faire toute seule, etc…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.